Changement ClimatiqueClimatEnvironnement

14 millions d’euros pour aider les pays en développement face aux dérèglements climatiques dont 2 millions pour le volet énergie renouvelable du projet d’ENABEL au Sénégal

Le gouvernement wallon a approuvé sa contribution au programme de financement climatique international pour l’année 2023. Dans ce cadre, 14 millions d’euros seront dégagés pour apporter un soutien non seulement financier, mais aussi technique et technologique, aux pays en développement face aux dérèglements climatiques, annonce jeudi l’exécutif.

L’augmentation des moyens accordés à ce financement rencontre les objectifs fixés à la Wallonie dans le cadre du Burden Sharing, c’est-à-dire la répartition des efforts en matière climatique entre les Régions et l’État fédéral, précise-t-il.

Sur les 14 millions d’euros libérés, 5,3 millions iront au Fonds pour l’adaptation; 2,7 millions d’euros au Fonds pour les pays les moins avancés; 2 millions d’euros au volet énergie renouvelable du projet d’ENABEL au Sénégal; 2 millions d’euros sous forme de donation au volet du fonds CVF & V20 Joint Multi Donor Fund; 1 million à IRENA (Agence internationale des énergies renouvelables); 500.000 euros au volet climat de projets existants du portefeuille APEFE/WBI; 400.000 euros au Fonds vert pour le climat et 100 000 euros à la Coalition pour le climat et l’air pur. 

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 37

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *