Dakar-Echo

Macky Sall justifie son option de miser sur la réalisation d’infrastructures routières dans le département de Podor

Macky Sall justifie son option de miser sur la réalisation d’infrastructures routières dans le département de Podor

Le chef de l’Etat a de nouveau justifié samedi, dans la soirée, son option de miser sur la réalisation d’infrastructures routières dans le département de Podor, une des étapes de sa tournée d’une semaine dans le nord du pays.

En tournée économique dans la région de Saint-Louis, Macky Sall a lancé à Boubé, les travaux de l’axe Boubé-Niandane-Guiro et inauguré le tronçon routier Tarédji-Podor.

Il a rappelé que le programme de construction et de réhabilitation des infrastructures dans le département de Podor, comprend les chantiers de l’île à Morphil sur plus de 215 km de routes, le tronçon départemental de la Route Nationale 2, et des brettelles de connexion reliant la RN2 à plusieurs localités du Daandé Maayo et du Djèri.

‘’Ces réalisations s’inscrivent dans un programme global de désenclavement comprenant un linéaire total de 735 Km de routes et 7 grands ponts, pour un financement de 292 milliards de FCFA’’, a expliqué le président Sall.

Il a souligné qu’en plus des axes routiers et des ponts, ce programme a permis de réaliser 100 Km de pistes de production , 12 forages pour l’alimentation en eau potable des villages traversés.

Macky Sall a également cité 10 Plateformes multifonctionnelles pour les femmes, 115 salles de classes, 8552 mètres linéaires de clôture d’écoles, 46 infrastructures sanitaires villageoises, 3 blocs administratifs et 3 infrastructures de commerce.

Il a ajouté que plus, 8 bases vie qui servaient aux travaux seront transformées et offertes aux collectivités territoriales pour abriter des activités socio-éducatives.

‘’Nous savons tous combien les déplacements sont pénibles et périlleux sur l’île à Morphil, en particulier pendant l’hivernage et la période des crues, avec de fréquentes noyades. C’est à tout cela qu’il faut remédier, afin que Ndiayène Pendao à Fanaye, de Diatar à Halwar, de Démette à Cascas, de Ndioum à Médina Ndiathbe et Bokke Dialloube, les podorois soient reliés entre eux et avec le reste du pays’’, a fait valoir le chef de l’Etat.

Il n’a pas manqué de remercier les partenaires du Sénégal pour leur accompagnement dans la réalisation de ce ‘’programme stratégique prioritaire’’, citant notamment la Banque africaine de développement(BAD), la Banque islamique de développement(BID), le Fonds d’Abu Dhabi, le Fonds de l’OPEP, la Banque Ouest Africaine de développement(BOAD) et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique.

Articles similaires

Laisser un commentaire