Dakar-Echo

La Sierra Leone adopte un projet de loi interdisant le mariage des enfants

La Sierra Leone adopte un projet de loi interdisant le mariage des enfants

Le parlement sierra-léonais a adopté cette semaine un projet de loi interdisant le mariage des enfants, un vote salué comme « historique » par l’ONG Save the Children dans un pays où des centaines de milliers de filles sont mariées avant d’avoir 18 ans.

« La Sierra Leone a adopté un projet de loi historique » interdisant le mariage des enfants « après une campagne visant à criminaliser cette pratique répandue », s’est réjouie Save the Children dans un communiqué publié vendredi, au lendemain de l’adoption.

Le ministre de l’Information Chernor Bah a parlé sur les réseaux sociaux d’une « immense avancée ».

Le texte devrait être promulgué dans les prochaines semaines par le président Julius Maada Bio avant d’entrer en vigueur, selon une source à la présidence jointe par l’AFP.

La loi criminalisera le mariage des filles de moins de 18 ans et exposera les contrevenants à au moins 15 ans de prison et une amende d’au moins 50.000 leones (2.083 euros).

Elle interdit le concubinage avec un mineur et prévoit des compensations pour les victimes de mariage précoce et les jeunes femmes tombées enceintes dans le cadre d’une telle union.

En Sierra Leone, 800.000 épouses avaient moins de 18 ans en 2017, et parmi elles 400.000 moins de 15 ans, selon des données de l’Unicef. La population actuelle du pays est de près de 9 millions.

Les victimes de mariages précoces « subissent des dommages à vie sur leur santé physique et mentale; sont privées d’opportunités d’apprendre, de grandir, de jouer et de se développer; et exclues des futures opportunités éducatives et économiques », souligne Patrick Analo, directeur pour Save the Children en Sierra Leone, dans le communiqué de l’ONG.

La fréquence des mariages précoces est en légère baisse depuis plusieurs décennies en Sierra Leone.

Articles similaires

Laisser un commentaire