Droits de l'homme

La majorité des organisations de défense des droits humains subissent des menaces

Plus de la moitié des organisations de défense des droits humains subissent des menaces et intimidations, ressort-il d’un rapport publié lundi par l’Institut Fédéral des Droits Humains (IFDH) qui a interrogé 159 organisations.

Dans le détail, 55% d’entre elles disent avoir déjà été victimes au moins une fois d’une forme d’intimidation ou de menace, telle que des (menaces de) poursuites judiciaires ou des déclarations délibérément erronées dans les médias.

Les organisations qui s’engagent pour les droits des migrants, des personnes LGBTQIA+ ou des personnes détenues, ainsi que celles qui luttent contre le racisme et pour le climat semblent être les principales cibles de ces pressions et menaces.

En outre, près de la moitié des organisations interrogées (46 %) ont déclaré que des membres du personnel ont été la cible de menaces verbales en ligne à plusieurs reprises, principalement sur les réseaux sociaux. Ces menaces visent surtout la personne et particulièrement son genre, son orientation sexuelle ou son apparence.

« Une démocratie saine et inclusive tient compte des différentes voix de la société, y compris de celle des défenseurs des droits humains », réagit Martien Schotsmans, directrice de l’IFDH, citée dans un communiqué.

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 13

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *