Dakar-Echo

La CEDEAO appelle la junte à engager le processus pour un retour à l’ordre constitutionnel

La CEDEAO appelle la junte à engager le processus pour un retour à l’ordre constitutionnel

-Selon le communiqué final d’une délégation de la CEDEAO en mission à Conakry les 28 et 29 octobre

La mission de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui a séjourné jeudi et vendredi à Conakry, a annoncé qu’elle est disposée à accompagner la transition dans le processus qui mènera à un retour à l’ordre constitutionnel normal dans ce pays où des militaires ont renversé le 5 septembre le président Alpha Condé.

La délégation de la CEDEAO a annoncé dans son communiqué final qu’elle a encouragé les autorités de la transition à entamer « le processus nécessaire en vue d’assurer le retour à l’ordre constitutionnel normal ».

La mission a aussi réitéré la disponibilité de la Commission de la CEDEAO à fournir toute assistance en matière de réforme constitutionnelle, d’appui au processus électoral et de finalisation du fichier électoral.

La Mission a également souhaité recevoir le chronogramme des actions prévues pendant la période de la transition.

Les émissaires de la CEDEAO ont, en outre, invité les acteurs sociopolitiques guinéens à travailler ensemble dans cette période de transition afin de garantir la réussite du processus.

La délégation de la CEDEAO Conduite par le président de la Commission de la CEDEAO, Jean Claude Kassi Brou, a rencontré le président de la transition, le Colonel Mamady Doumbouya, son premier ministre Mohamed Beavogui et d’autres responsables du gouvernement guinéen.

L’organisation sous régionale a suspendu la Guinée de ses instances depuis le 5 septembre après le coup d’Etat qui a renversé le président Alpha Condé.

Lors de son sommet du 16 septembre, la CEDEAO avait maintenu les sanctions contre la Guinée et avait exigé une transition de six mois.

Articles similaires

Laisser un commentaire