ClimatInondationsMétéorologieSénégalSociété

De fortes précipitations sont notées dans plusieurs régions du Sénégal

Ce dimanche 7 juillet, Dakar a été surprise par des averses soudaines et intenses, apportant un soulagement bienvenu à une région habituée à des étés chauds et secs.

Les précipitations ont commencé  ce matin et ont rapidement transformé les rues en ruisseaux temporaires. Les habitants ont été pris de court, certains se réjouissant de cette pause bienvenue tandis que d’autres ont été confrontés à des difficultés de déplacement.

Les précipitations de ce dimanche ont offert un répit temporaire à la chaleur, avec une température qui affichait les 28 degrés 

Podor enregistre ses premières pluies
Des pluies ont été enregistrées samedi dans plusieurs localités du département de Podor, a appris l’APS du service de la météorologie dudit département.

”Des pluies importantes par endroits sont tombées dans les arrondissements de Saldé et de Cas-Cas”, a signalé le chef dudit service, Souleymane Camara.

La plus importante quantité d’eau a été recueillie à Saldé avec 23,9 millimètres. La commune de Pété a enregistré 16, 3 millimètres, contre 12, 9 millimètres à Aéré Lao.

L’arrondissement de Saldé avait enregistré sa première pluie le 19 juin, jour où 31,5 millimètres avaient été recueillis dans la commune de Pété. Le même jour, il avait plu 29 millimètres à Mbolo Birane, tandis que Saldé avait enregistré 11,6 millimètres, et Mboumba, dans l’arrondissement de Cas-Cas, 16 millimètres.

Ce dimanche, une pluie a intéressé la commune de Podor et plusieurs localités environnantes.

Dagana enregistre ses premières pluies
Le département de Dagana (nord) a enregistré, dimanche, ses premières pluies depuis le début de l’hivernage 2024.

Plusieurs de ses localités ont été fortement arrosées ce matin par des précipitations précédées de vents modérés qui ont soufflé pendant près d’une heure.

Le département de Dagana enregistre ainsi ses premières pluies depuis le début de l’hivernage 2024.

De fortes pluies sont tombées à Kaolack, plusieurs quartiers inondés
Les fortes pluies qui se sont abattues sur la ville de Kaolack dès les premières heures de de ce dimanche ont provoqué d’importantes inondations dans plusieurs quartiers de cette commune.

Des Parcelles assainies à Sara Ndiougary, en passant par Ndar Gou Ndaw, les Abattoirs Ndangane, Médina Mbaba et d’autres quartiers, les dégâts matériels causés par ces précipitations sont jugés importants.

Dans certaines parties de la capitale du Saloum, les eaux pluviales ont envahi des concessions. Dans certaines d’entre elles, l’eau est même allée jusqu’à entrer dans des chambres, créant des situations indescriptibles.

Certains habitants de la ville estiment que ces inondations sont dues au fait que le canal de Médina Mbaba n’est plus en mesure d’évacuer les eaux pluviales. Lorsque ces dernières viennent s’ajouter aux eaux usées, cela favorise la survenue d’inondations, tentent-ils d’expliquer.

D’autres habitants invitent les autorités municipales à curer les canaux à ciel ouvert qui sont, pour la plupart, devenus des dépotoirs d’ordures.

A Ziguinchor la pluie avait commencé à tomber depuis plusieurs jours déjà, une forte pluie avait d’ailleurs accueillie les candidats au baccalauréat dans les centres d’examen. 

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 259

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *