Lettre ouverteRéflexion

Abdoul Majid NDAW, hommage du fils à son père

Mesdames et Messieurs en vos qualités, rangs et grades,

Ce fut pour moi un grand honneur de vous retrouver pour cet hommage rendu à mon défunt père ABDOUL MAJID NDAW, qui durant sa vie a reçu la bénédiction de nombreux chefs religieux de tous bords. Un monument est parti, d’une générosité rare, un brillant homme d’Etat, un vrai patriote qui a énormément apporté au Sénégal. Un exemple pour sa génération, la génération actuelle et les générations futures.

Vous qui l’aviez connu, côtoyé, vous qui connaissiez son histoire, sa vie consacrée au service de la nation, vous qui aviez tissé des liens d’amitié, de fraternité avec Abdoul Aziz NDAW, recevez mes sincères remerciements !
Abdoul Majid NDAW est un homme d’une dimension exceptionnelle à tout point de vue !

– Saviez- vous que plus de 2/3 d’hommes d’affaires au Sénégal ont reçu l’appui sans aucune attente par la grâce de Dieu, le soutien et l’accompagnement d’Abdoul Majid NDAW, Directeur Général de la Banque Internationale de l’Afrique de l’Ouest (B.I.A.O) à l’époque dans les années 70 !

– Saviez- vous qu’étudiant à Moscou, il est passé de la première année d’université à la troisième année ! l’examen d’entrée en année 3 étant passé pendant les vacances de sa première année !

– Saviez- vous qu’il a été le premier Président du Conseil d’Administration de l’APIX sous le Président Abdoulaye WADE ! Qu’ensuite Président WADE lui dit « Majid peux- tu me confier ton fils Abdoul Aziz pour que je le nomme à un poste » ? Le papa répondit : « NON »

– Saviez- vous qu’Abdoul Majid NDAW, conseiller technique d’Abdou DIOUF (Ministre du plan à l’époque) a largement contribué à la création de la compagnie sucrière sénégalaise. En effet, Jacques Mimran, milliardaire, homme d’affaires, père de Jean Claude, lui dit : « Majid, si la canne à sucre pousse à Richard- TOLL, je vous donnerais tout ce que vous voulez ». C’est ainsi que pour le remercier à la suite de la création de la société, il ouvra son cartable et lui dit combien vous voulez ? Le papa répondit j’étais en mission au service de l’Etat !

– Saviez- vous qu’à la suite de la nomination d’Abdou DIOUF comme premier ministre, ce dernier voulait garder Majid à ses côtés comme Ministre et s’en est même ouvert à Babacar BA, (ex Ministre des finances) pour le convaincre et ami du papa ! Majid répondit : j’ai reçu une proposition à la banque ou je compte relever d’autres défis.

Enfin, ces deux dernières années, malgré sa maladie, son état d’esprit est resté intact et Abdoul Majid a parachevé sa mission par un ouvrage sur le développement industriel du Sénégal, qui sera présenté prochainement INCHALA.

Voilà quelques exemples qui montrent à quel point vous ne vous êtes donc pas trompés pour avoir participé pleinement aux différentes cérémonies, de la levée du corps à l’enterrement, en vous mobilisant totalement durant 8 jours.

Permettez- moi donc de vous rendre à mon tour, à chacun de vous un grand hommage, un hommage mérité ! Vous m’aviez soutenu et accompagné dans ces moments compliqués, par votre présence, votre compassion et vos divers témoignages.

Vous m’aviez fait un grand honneur et me démontrez sans cesse votre attachement que j’apprécie à sa juste valeur !

Permettez-moi enfin, de renouveler mes remerciements infinis à tous les habitants de la commune Fann- Point E – Amitié, de Dakar et particulièrement du POINT- E sans exception!

Qu’allah accueil Abdoul Majid NDAW dans les plus hautes sphères du Paradis ! AMINE

Qu’Allah vous Récompense !

Abdoul Aziz NDAW

Jean Louis Verdier - Rédacteur en Chef Digital - Paris- Dubaï - Hong Kong dakarecho@gmail.com - Tél (+00) 33 6 17 86 36 34 + 852 6586 2047

Articles Similaires

1 sur 18

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *