Dakar-Echo

Yvan Mendy décroche la ceinture WBA Intercontinental par arrêt de l’arbitre à la 8e reprise

Yvan Mendy décroche la ceinture WBA Intercontinental par arrêt de l’arbitre à la 8e reprise

Au terme d’un combat à sens unique, le poids léger du BCO Pont a décroché la ceinture WBA Intercontinental face au Belge Hakim Ben Ali, par arrêt de l’arbitre.

Yvan Mendy peut de nouveau se projeter vers l’avenir. Battu aux points le 22 septembre dernier face à l’Anglais Luke Campbell, lors d’une demi-finale mondiale WBC, le poids léger de Pont-Sainte-Maxence s’est imposé par arrêt de l’arbitre à la 8e reprise devant le Belge Hakim Ben Ali, ce jeudi soir au Zénith de Lille (Nord).

Grâce à ce 42e succès en 49 combats (pour 5 défaites, 1 nul et 1 no-contest), il s’est logiquement emparé de la ceinture WBA Intercontinental, ce qui va lui permettre d’évoluer dans le classement de cette fédération. Avec toujours pour objectif, à terme, de disputer un Championnat du monde.

Dans une salle nordiste à l’ambiance plutôt feutrée malgré la présence d’environ 3000 spectateurs, le boxeur de 33 ans, qui avait battu le Géorgien Achido Odikadze le 26 janvier à Pont pour son combat de reprise, a pris des allures de rouleau compresseur.

Son adversaire, au style fuyant, effectue d’ailleurs un premier voyage au tapis dès la deuxième reprise. S’appuyant sur sa défense traditionnelle, très hermétique, le Pontois avance et maîtrise son sujet. Il domine notamment nettement le quatrième round, puis renvoie le Belge au sol lors du suivant, suite à une nouvelle accélération.

Rebelote dans le sixième, mais Ben Ali, courageux, se relève inlassablement. Il y parviendra encore deux reprises plus tard, mais l’arbitre décide cette fois d’interrompre un duel qu’il estime trop déséquilibré. Yvan Mendy aura donc réussi à remplir le contrat fixé par son promoteur, Brahim Asloum : vaincre avec la manière, et abréger les débats.

En dépit de cette très nette victoire, il ne semblait pas satisfait de sa prestation à l’issue du combat. « J’avais un problème de timing à chaque fois », a jugé le vainqueur, tout en remerciant chaleureusement le public lillois pour son soutien. Pas de quoi, évidemment, remettre en question ses ambitions. « Je veux monter rapidement dans les classements pour avoir une place de challenger. Le but, c’est d’être champion du monde. »

Articles similaires

Laisser un commentaire