Dakar-Echo

XXXTentacion, le rappeur tué par balles, venait de sortir un grand disque

XXXTentacion, le rappeur tué par balles, venait de sortir un grand disque

Le deuxième album du rappeur de 20 ans tué lundi soir à Miami avait créé l’évènement dans le monde du hip-hop américain.

Gueule cassée, musique cabossée. Si XxxTentacion pouvait être considéré comme un garçon peu fréquentable, voire carrément un sale type, soupçonné d’avoir frappé sa fiancée enceinte, son dernier album «?», sorti en mars et entré directement numéro un des ventes aux Etats-Unis, est l’un des plus impressionnants disques de hip-hop entendu cette année. Un point d’interrogation qui porte bien son nom. Car l’ultime enregistrement de ce jeune artiste de 20 ans tué lundi soir à Miami à l’âge de 20 ans, est un ovni.

«Si vous n’écoutez pas les sons alternatifs… et que vous n’êtes pas ouvert à des choses différentes, ouvrez votre esprit avant d’écouter cet album », prévient-il en ouverture de ces 18 titres crépusculaires, d’un timbre traînant, concluant «c’est confortable et en même temps inconfortable »Et pour cause. On entend rarement une introduction à la guitare acoustique et une voix chantée, plaintive à la manière de Thom Yorke, le leader de Radiohead comme sur « Alone Part 3 » ou «the remedy for a broken heart ». Est-ce du hip-hop, du rock, de la pop ? Ou plutôt de l’émo-rap, soit un mélange de rap et de mélancolie, de rythmes syncopés et de confessions intimes.

Des compositions courtes et déroutantes
A côté de «Sad », où il évoque sa compagne qui l’accusait de violences conjugales, rappelant l’intensité des meilleurs titres de Drake, ou « Infinity (888) », pur hip-hop grande gueule, XXXTentacion emmenait souvent sa musique ailleurs, enchaînait les compositions courtes et déroutantes qui avaient parfois un gout d’inachevé, tel « Hope » dédié aux lycéens victimes de la fusillade de Parkland.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire