Dakar-Echo

WorldRemit et Wari s’associent pour cibler les immigrés Sénégalais

WorldRemit et Wari s’associent pour cibler les immigrés Sénégalais

Grande reconfiguration du marché du transfert d’argent au Sénégal : le spécialiste des transferts de fonds en ligne, WorldRemit, et la plateforme Wari, acteur majeur dans le même domaine, viennent de mettre en place un service qui devrait changer les habitudes du transfert d’argent vers le pays de la teranga. Détails.

Les «modou-modou» (émigrés en langue wolof) peuvent désormais envoyer «instantanément» de l’argent à leur famille au pays. Cette nouveauté sur le marché est le fruit d’un partenariat entre la plateforme de transfert d’argent, Wari, et la compagnie britannique, WorldRemit, spécialiste des transferts de fonds en ligne.

Les deux opérateurs «ont uni leurs forces» en signant un contrat de partenariat qui devrait permettre aux clients WorldRemit «de transférer de l’argent simplement, à partir de plus de 50 pays, vers le Sénégal, en utilisant l’application ou le site Web WorldRemit». Un service qui devrait mettre fin aux longues queues devant les guichets de retrait d’argent et le fastidieux remplissage des piles de formulaires.

Selon un communiqué conjoint des opérateurs, «le modèle digital de WorldRemit, centré sur le mobile, améliore la sécurité et la conformité des transactions. Il n’est plus nécessaire pour les clients de se déplacer dans des points physiques, ce qui représente un gain de temps et de confort».

C’est ce que confirme d’ailleurs Catherine Wines, co-fondateur de WorldRemit, en ces termes : «Le partenariat avec Wari permettra à plus de 500 000 sénégalais a l’étranger d’envoyer de l’argent instantanément à partir de 50 pays, vers des milliers de points de services Wari. Nous voulons permettre à nos clients d’envoyer de l’argent rapidement, à tout moment et à moindre coût».

Le transfert d’argent, une poule aux œufs d’or
Le partenariat conclu ce lundi 16 octobre 2017 à Londres semble une bonne affaire pour les deux partenaires. Après son intégration avec Google Android Pay au mois de juin dernier, une opération suivie d’un partenariat avec la plateforme «mobile money» de Huawei et le spécialiste marocain des services financiers Wafacash récemment, l’entreprise britannique lancée en 2010 revendique aujourd’hui 750 000 transferts chaque mois. Quant à l’agrégateur sénégalais de solutions digitales à destination du grand public, il se réjouit de pas moins de 212 millions d’utilisateurs de ses solutions.

Selon Kabirou Mbodje, fondateur et CEO de Wari, «le digital apporte l’innovation nécessaire pour offrir des solutions globales permettant de simplifier les transactions du quotidien. Notre partenariat avec WorldRemit nous permet de faciliter les transactions pour tous et renforce notre réseau de distribution».

Le choix du Sénégal où le marché du transfert d’argent est en plein essor n’est pas anodin. Selon la Banque mondiale, 1,6 milliard de dollars ont été envoyés au pays de la teranga en 2015 par la diaspora sénégalaise établie principalement en Europe, notamment en France, en Italie ou encore en Espagne.

Khadim Mbaye

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire