Dakar-Echo

Woodside Petroleum va augmenter ses dépenses d’investissement en 2022

Woodside Petroleum va augmenter ses dépenses d’investissement en 2022

Woodside Petroleum prévoit d’augmenter ses dépenses d’investissement d’environ un tiers pour atteindre 4 milliards de dollars en 2022, en faisant progresser ses projets de croissance pétrolière et gazière en Australie occidentale et au Sénégal, et en intensifiant ses efforts pour commencer à produire de l’hydrogène.

Après avoir enregistré un chiffre d’affaires trimestriel record grâce à la flambée des prix du GNL, la directrice générale Meg O’Neill a déclaré jeudi que la société était prête pour une année importante, avec pour objectif de conclure une fusion avec la branche pétrolière du groupe BHP d’ici juin et de faire progresser le développement du champ gazier de Scarborough et l’expansion de l’usine de GNL de Pluto.

« Il est important de sortir rapidement des blocs « , a déclaré M. O’Neill, deux mois après avoir donné le feu vert final à https://www.reuters.com/markets/asia/australias-woodside-approves-12-bln-investment-scarborough-2021-11-22 pour l’expansion de Scarborough et de Pluto LNG, d’une valeur de 12 milliards de dollars.

Woodside se concentre également sur son projet pétrolier Sangomar au Sénégal, qui, selon O’Neill, est en bonne voie pour commencer à produire en 2023.

La société a donné une image plus claire dans son rapport trimestriel de décembre sur le calendrier de trois projets d’hydrogène en Oklahoma, en Australie occidentale et en Tasmanie, tous faisant partie de son plan d’investissement de 5 milliards de dollars dans les « nouvelles énergies » d’ici 2030.

« Nous devons commencer à accélérer un peu le rythme là-bas », a déclaré O’Neill à Reuters.

Woodside vise à prendre une décision d’investissement finale sur la première phase du projet Oklahoma – qui produirait 32 850 tonnes par an – dans la seconde moitié de 2022, et vise à obtenir un feu vert final pour le projet Tasmania en 2023.

Le projet de Tasmanie devra trouver des clients à l’exportation avant que la société ne prenne une décision finale, a précisé M. O’Neill.

Le total des dépenses d’investissement en 2022 devrait se situer entre 3,8 et 4,2 milliards de dollars, contre environ 3 milliards de dollars en 2021.

Le chiffre d’affaires de Woodside a bondi à 2,85 milliards de dollars au quatrième trimestre clos le 31 décembre, contre 920 millions de dollars il y a un an, dépassant une estimation de Citi de 1,97 milliard de dollars.

Woodside a estimé que la production de 2022 augmenterait d’environ 4 % pour se situer entre 92 millions de barils équivalent pétrole (Mbep) et 98 Mbep, en excluant toute contribution de BHP.

© Dakarecho avec Reuters 2022

Articles similaires

Laisser un commentaire