Dakar-Echo

Vingt-six migrants originaires d’Afrique subsaharienne disparus et un mort aux Canaries

Vingt-six migrants originaires d’Afrique subsaharienne disparus et un mort aux Canaries

Mardi, on était sans nouvelle d’une vingtaine de migrants, après que leur embarcation a chaviré en mer, près des côtes espagnoles des îles Canaries.

Vingt-six migrants sont portés disparus, après le naufrage de leur embarcation, au large de l’archipel espagnol des Canaries, ont annoncé mardi, les garde-côtes espagnols qui ont retrouvé un cadavre. Selon une porte-parole, les sauveteurs espagnols avaient été avertis du départ de 61 migrants du Cap Boujdour, au Sahara occidental.

Si ces informations sont correctes, «il y aurait 26 disparus», car les sauveteurs n’ont retrouvé que 34 personnes, originaires d’Afrique subsaharienne, et «un mort», au sud de l’île de Grande Canarie, dans l’océan Atlantique, a ajouté cette porte-parole. Parmi les 34 personnes secourues dans la nuit se trouvaient deux mineurs, dix femmes et 22 hommes.

Des femmes et des bébés décédés
L’ONG espagnole Caminando Fronteras assure pour sa part que 27 personnes «sont mortes» dans ce naufrage, dont «treize femmes et six bébés». Après une traversée particulièrement dangereuse, souvent sur des embarcations de fortune, 6359 migrants sont arrivés aux Canaries entre le 1er janvier et le 15 avril, soit près de 60% de plus que lors de la même période l’an dernier, selon les derniers chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur.

En 2021, ce sont plus de 40’000 migrants, en grande partie en provenance du Maroc, qui sont arrivés par la mer en Espagne continentale ainsi que dans les archipels des Baléares et des Canaries.

Selon Caminando Fronteras, 4404 migrants sont morts ou ont disparu l’an dernier, au cours de leur traversée en mer, pour tenter de rejoindre l’Espagne, soit deux fois plus qu’en 2020.

Dakarecho avec AFP

Articles similaires

Laisser un commentaire