Dakar-Echo

Vingt-huit migrants d’Afrique de l’Ouest disparus après le naufrage leur embarcation au large des Canaries

Vingt-huit migrants d’Afrique de l’Ouest disparus après le naufrage leur embarcation au large des Canaries

Vingt-huit migrants sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation entre le Sahara occidental et l’archipel espagnol des Canaries, ont indiqué mardi les garde-côtes espagnols.

Treize personnes ont été secourues lundi « à 65 milles (120 km) au sud de (l’île de) Grande Canarie », au large du Sahara occidental, ont annoncé les sauveteurs en mer espagnols sur Twitter.

Mais « 41 personnes se trouvaient à bord de cette embarcation pneumatique », ce qui fait que 28 personnes sont portées disparues, a dit mardi une source au sein des garde-côtes à l’AFP, en s’appuyant sur des informations de la Garde civile qui a pu parler aux survivants.

L’ONG espagnole Caminando Fronteras affirme pour sa part que ces 28 migrants sont morts et que les 13 personnes secourues sont toutes des femmes, dont une adolescente.

Cette ONG, qui dresse le bilan de ces drames migratoires grâce aux appels de migrants ou de leurs proches sur ses numéros d’urgence, avait indiqué dimanche que 44 autres migrants était morts noyés après le naufrage de leur embarcation au large du sud du Maroc. Les autorités marocaines n’ont pas confirmé cette information.

Entre le 1er janvier et le 30 avril, 6 624 migrants sont arrivés aux Canaries, archipel situé dans l’Atlantique, au large du nord-ouest de l’Afrique, soit 50% de plus que sur la même période l’an dernier, selon les derniers chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur.

En 2021, ce sont plus de 40 000 migrants, provenant en grande partie du Maroc, qui sont arrivés par la mer en Espagne continentale ainsi que dans les archipels des Baléares et des Canaries.

Selon Caminando Fronteras, 4 404 migrants sont morts ou ont disparu l’an dernier en mer au cours de leur traversée pour tenter de rejoindre l’Espagne, soit deux fois plus qu’en 2020.

Articles similaires

Laisser un commentaire