Dakar-Echo

Victoire du Sénégal contre la Pologne 2-1

Victoire du Sénégal contre la Pologne 2-1

Le Sénégal a battu la Pologne (2-1) ce mardi lors du dernier match de la 1re journée du Mondial 2018.

Le Sénégal a réussi son retour en Coupe du monde. Seize ans après leur exploit face à la France, les Lions de la Teranga ont dominé la Pologne (2-1) pour leur premier match dans la compétition, ce mardi et offert à l’Afrique son premier succès du Mondial-2018, après les défaites du Maroc, de la Tunisie, de l’Egypte et du Nigeria. 

Le premier but a été marqué par le défenseur Thiago Cionek (38e). En seconde période, Mbaye Niang a profité de la fébrilité de l’équipe polonaise pour faire le break (61e). Grzegorz Krychowiak a réduit le score en fin de match (86).

Les Lions de la Teranga, qui prennent la première place du groupe H aux côtés du Japon, vainqueur de la Colombie (2-1) dans l’après-midi.

Grzegorz Krychowiak a réduit le score en fin de match (86) pour les Polonais.

Les Lions de la Teranga, qui prennent la première place du groupe H aux côtés du Japon, vainqueur de la Colombie (2-1) dans l’après-midi. 

Au Top: M’Baye Niang, un poison pour la défense polonaise

L’ancien Milanais fait partie de ces joueurs irréguliers, capables de coups d’éclat ou de se manquer totalement. Aujourd’hui, le joueur formé au Stade Malherbe de Caen était partout.

S’il a manqué une occasion en début de match, M’Baye Niang a ensuite récupéré un ballon à l’origine du premier but sénégalais. En deuxième période, il a profité de la grossière erreur de la défense polonaise pour faire le break. Avant de devoir laisser sa place, touché, à l’Amiénois Moussa Konaté (75e). Assurément l’homme du match.

Flop: Robert Lewandowski, pas en réussite

L’attaquant du Bayern Munich était attendu. Lui qui n’avait marqué qu’un but lors du dernier Euro en France, face au Portugal, en quarts de finale (1-1).

Robert Lewandowski, star de la sélection, a déçu pour son entrée dans la compétition. Bien muselé par le duo Kalilou Koulibaly-Salif Sané, il ne s’est procuré qu’une seule occasion, sur un coup-franc repoussé par Khadim N’Diaye. Si elle veut avoir une chance de se qualifier, la Pologne va avoir besoin d’un tout autre Lewandowski face à la Colombie, dimanche (20 heures).

Articles similaires

Laisser un commentaire