Dakar-Echo

Vers des axes de collaboration entre régulateurs Sénégalais et Emirati

Vers des axes de collaboration entre régulateurs Sénégalais et Emirati

L’Agence de Régulation des télécommunications et des Postes (ARTP) et l’Autorité de régulation des Télécommunications des Emirats Arabes Unis (TDRA) vont explorer des pistes de collaboration entre les deux institutions liées par un protocole d’accord depuis 2016, a appris l’APS de source officielle.

Les deux directeurs généraux des agences se sont réunis en marge du GITEX (Gulf Information Technology Exhibition) tenu du 17 au 21 octobre à Dubaï, indique un communiqué de l’ARTP transmis à l’APS.

La même source précise que Abdoul Ly et Majeed Sultan Al Mesmar se sont donnés rendez-vous ‘’très prochainement pour la mise en œuvre effective de leur collaboration autour des problématiques identifiées ».

Le Directeur général de TDRA a réitéré son engagement à mettre à la disposition de l’ARTP l’expérience de son institution en termes de régulation, selon le texte.

Les Emirats Arabes Unis (EAU) ont renforcé récemment leur position dans le domaine de la compétitivité mondiale du secteur des télécommunications en adoptant la technologie 5G sur 80% des villes.

« Cette stratégie des EAU rencontre l’ambition du Président de la République de faire du numérique un vecteur de croissance économique et sociale », note l’ARTP.

Le GITEX 2021 a également été l’occasion pour l’ARTP d’entrevoir le futur de son secteur avec l’arrivée de technologies avancées ; l’Intelligence artificielle, les technologies holographiques mais surtout de bénéficier du partage d’expérience en matière d’investissement, de coût et challenges, de nombreux pays ayant entamé cette transformation digitale.

Dans sa volonté « d’améliorer les performances de l’écosystème numérique au Sénégal », la délégation de l’ARTP dirigée par son Directeur général a mis à profit sa participation pour « prendre connaissance des dernières innovations proposées dans le domaine des télécommunications et plus généralement des TIC ».

Parmi les sujets phares évoqué, note le communiqué, il y a eu ceux relatifs à la 5G, à la ‘’Green Technology’’, aux Smart Cities, aux nouvelles pratiques en matière de transformation digitale à travers les possibilités offertes par le Cloud, l’IPV6, l’Internet des objets.

‘’Avec ces technologies, des questions d’harmonisation se posent mais également celles de la place du haut débit et de la construction d’une économie basée sur le Digital’’, note l’ARTP.

Le régulateur doit ainsi anticiper les besoins futurs des utilisateurs sénégalais afin de continuer à participer à l’essor économique du Sénégal.

Les Emirats Arabes Unis sont leader dans le monde en termes de connectivité notamment dans les zones rurales ou 100% de la population bénéficie de l’accès aux infrastructures et services de télécommunications, note le texte.

Ainsi, les questions relatives à l’investissement dans les TIC, à l’importance de l’innovation afin de permettre l’accélération de la transformation numérique à travers une meilleure pénétration et disponibilité des services de télécommunications auprès des citoyens ont été abordées par les deux parties.

Articles similaires

Laisser un commentaire