Dakar-Echo

Une pétition pour décorer Lassana Bathily recueille déjà plus de 200.000 signatures

lassana_bathilyUn héros ordinaire. Lassana Bathily, le jeune employé héroïque de la supérette casher de la porte de Vincennes, est depuis quelques jours au coeur de l’actualité.

Ce jeune homme malien de confession musulmane, comme il se décrit, a sauvé plusieurs otages en les cachant dans une chambre-froide lors de l’attaque menée par Amedy Coulibaly vendredi dernier.

Ce mercredi, une pétition proposant de lui attribuer la nationalité française et la Légion d’honneur, rencontre un important succès sur le site Change.org. Peu après midi, elle avait été signée par plus de 187 000 personnes et approchait la barre symbolique des 200 000 signatures.

Thiaba Bruni, porte-parole du CRAN (Conseil représentatif des associations noires de France) qui a lancé la pétition, estime que «même dans la nuit et la désolation, il y a toujours quelque part un rayon de lumière» et que le jeune homme «a éclairé une semaine qui, autrement, eût été totalement enténébrée».

«Et oui, j’ai aidé des juifs. On est des frères»

L’association revient également sur l’histoire de Lassana Bathily. «Longtemps sans-papier, il a finalement été accueilli dans un magasin juif, et il a sauvé une quinzaine de personnes juives, une quinzaine d’êtres humains. Tout simplement», écrit le porte-parole, sans oublier de rappeler que le jeune homme, lorsqu’il a pu sortir du magasin, a d’abord été menotté, suspecté d’être un complice, avant de pouvoir aider les forces de l’ordre.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x2egesp_le-heros-de-la-prise-d-otages-de-vincennes-raconte-comment-il-a-sauve-des-otages_news[/dailymotion]

«Mais l’histoire de Lassana est aussi une formidable leçon sur les bénéfices de l’entraide et de la fraternité, ce qui est le sens profond de toute vraie religion», conclut le Cran, en s’adressant à François Hollande.

Un message semblable à celui de Lassana Bathily, interrogé par BFMTV cette semaine. «Je suis musulman, pratiquant. J’ai déjà fait mes prières dans ce magasin, dans la réserve. Et oui, j’ai aidé des juifs. On est des frères, a-t-il déclaré. Ce n’est pas une question de juifs, de chrétiens ou de musulmans, on est tous dans le même bateau», expliquait-il modestement.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire