Dakar-Echo

Une pénurie de sable pour bientôt au Sénégal?

Une pénurie de sable pour bientôt au Sénégal?

Les projets d’urbanisation à Dakar se développent à un rythme très soutenu, le sable matière première et vitale dans le secteur de la construction vient à manquer. La pénurie est mondiale, certains pays ont déjà épuisé leurs réserves domestiques.

Pourquoi allons nous faire face à une pénurie de sable ?
Le sable entre dans la composition de nombreux produits du quotidien, il existe plusieurs types de sable (éolien, marin, siliceux etc…) chacun ayant un usage bien précis.

Le sable siliceux servira à fabriquer du verre alors que le sable marin servira à confectionner du ciment pour nos constructions. Justement, c’est le secteur du BTP qui est le plus vorace en sable marin, une voracité qui s’explique par une urbanisation croissante et l’explosion de la population mondiale.

Le prix de la tonne de sable ne cesse d’augmenter, attirant par la même occasion des acteurs peu scrupuleux qui extraient de manière illégale le sable marin. La mafia du sable sévit partout dans le monde, récemment un journaliste indien a même été assassiné alors qu’il enquêtait sur la mafia du sable.

Pourquoi les plages disparaissent ?
La surconsommation de sable n’est pas le seul facteur expliquant le recul des plages. La fonte des glaciers dû au réchauffement climatique participe aussi à l’avancée de la mer. Les conséquences sont déjà visibles, la mer avance et érode les infrastructures tout en favorisant l’instabilité des sols occasionnant des glissements de terrain et l’effondrement d’infrastructures.

Le Sénégal a mis fin à l’exploitation du sable marin, chaque année la mer avance de 1 à 1,33 mètres, à Saint Louis, les maisons s’effondrent sous l’action de l’érosion. Mais le marché du sable est un marché juteux, le sable marin facile à prélever est une source de revenus pour beaucoup de Sénégalais qui continuent à l’extraire de manière illégale sans se douter des conséquences.

En plus du recul du trait de côte, la surconsommation de sable entraîne la destruction de l’environnement marin. Or nous dépendons beaucoup de la pêche pour se nourrir, à long terme c’est notre chaîne alimentaire qui est en péril. Avec moins de sable l’eau de mer salée, s’infiltre plus facilement dans les sols, jusqu’à atteindre les nappes phréatiques. Il est alors impossible de boire cette eau.

Le contrôle des autorités est insuffisant pour arrêter cette extraction illégale. Il faut agir maintenant si nous voulons que les générations futures puissent aussi jouer dans le sable.

L’infographie complète de Trade Machines revient sur les enjeux relatifs à notre consommation de sable.

Source et infographie complète: Ibrahim Habi via (trademachines.fr/info/sable)

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire