Dakar-Echo

Une expérience pilote du Crestois à Matam avec la diaspora

macky_ccvdUne initiative de la Communauté de Communes du Val de Drôme – (CCVD) devient une expérience pilote au Sénégal : 450 km2 d’un bassin versant restaurés par des techniques conçues dans le Val de Drôme

Il y a une dizaine d’années, la Communauté de Communes du Val de Drôme (CCVD), qui avait eu à réfléchir sur les problèmes du bassin versant de la Drôme, lança au titre de la coopération internationale une expérimentation au Sénégal, dans la région de Matam, à l’Est du pays. «Les sols, dit Jean-Louis Hilaire, vice-président de la CCVD et maire de Poët-Célard, étaient à vif, notamment à la suite d’une grande sécheresse de 1970.

Il y avait un gros problème de déforestation. Des phénomènes de ruissellement des eaux nuisaient gravement aux cultures. Grâce à la maîtrise du cours d’eau, à la plantation de 20 à 30 000 arbres, à des techniques auxquelles on avait réfléchi chez nous, on a pu effectuer un transfert de savoir-faire.

Au surplus, l’opération était de notre côté modeste financièrement puisque 10 000 euros seulement ont permis que d’autres partenaires s’impliquent dans le projet, permettant de réunir une somme de 230 000 euros, si l’on totalise tous les concours.

Et comme la formule a marché, que les agriculteurs peuvent à nouveau tirer parti de leurs terres, le président de la République sénégalaise, M. Macky Sall, ms’est rendu sur place avec dans l’idée de transformer une expérience qui était strictement locales en une expérience nationale.

Ceci évidemment réjouit M.Jean-Louis Hilaire qui a suivi le projet. Il est vrai qu’il y a une raison supplémentaire : Il a passé les vingt deux premières années de sa vie dans ce beau pays.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire