Dakar-Echo

Une dizaine de morts déjà enregistrée après une semaine de campagne électorale au Sénégal

Une dizaine de morts déjà enregistrée après une semaine de campagne électorale au Sénégal

La campagne électorale est partie pour être meurtrière. En une semaine, on dénombre déjà huit morts. Quatre morts du côté des civils et quatre gendarmes ainsi qu’une dizaine de blessés ont été dénombrés.

Il y a d’abord Aïda Sidibé militante de l’APR, décédée des suites d’un malaise à la permanence de l’APR à Saint-Louis. Il y a ensuite la mort du chauffeur du Pr. Coumba Ndoffène Diouf, militant de Madické Niang dans un accident à Fatick.

Le cortège d’Idrissa Seck a également fait un mort. Il s’agit d’un conducteur de moto Jakarta, Youssou Diallo, 35 ans. Il a été mortellement fauché sur la route Koumpétoum-Tamba.

Et une autre militante de l’APR au Fouta, plus précisément à Thilogne a été également tuée dans les mêmes circonstances.

Mais, le plus lourd bilan a été enregistré, hier, en Casamance, où 4 gendarmes ont péri dans un accident à hauteur du village de Bounia Soukoutoto, situé à une vingtaine de kilomètres au Nord-Est de la commune de Sédhiou.

Et ce matin on dénombre un autre mort, Ibou Diop parmi les militants de l’APR à la suite de ses blessures. D’autres sources parlent d’une autre personne également décédée.

Articles similaires

Laisser un commentaire