Dakar-Echo

Une collecte est organisée pour rapatrier le corps de Bigué NDAO, tuée par son mari à Edmonton au Canada

Une collecte est organisée pour rapatrier le corps de Bigué NDAO, tuée par son mari à Edmonton au Canada

La communauté sénégalaise a lancé une collecte de fonds sur le site de sociofinancement GoFundMe pour payer les frais funéraires et le rapatriement du corps de Bigué Ndao, morte poignardée à Edmonton, auprès de sa famille, au Sénégal.

 L’Association sénégalaise d’Edmonton espère atteindre les 50 000 $ d’ici dimanche. La jeune femme laisse derrière elle deux filles de 7 et 10 ans.

Ces dernières ont immédiatement été prises en charge par des proches de leur mère. Le président de l’association sénégalaise d’Edmonton, Mohamet Sall, se dit convaincu de leur trouver un nouveau foyer au sein même de la communauté, pour leur éviter le centre d’accueil.

Chez nous, c’est tout un village qui prend soin de l’enfant. Mohamet Sall, président de l’Association sénégalaise d’Edmonton

Engagée dans la communauté
Séparée de son mari, Bigué Ndao est revenue seule, avec ses filles, au Canada, il y a quelques années. Bénévole au Centre d’accueil et d’établissement du Nord de l’Alberta, elle avait à coeur d’aider les femmes au sein de la communauté francophone. « Elle m’a dit une fois : avec tout ce que j’ai reçu d’ici, j’aimerais renvoyer l’ascenseur », se souvient Cherif Diallo, conseiller au centre.

Elle était d’une bravoure, d’un courage extraordinaire. Cherif Diallo, conseiller au Centre d’accueil et d’établissement du Nord de l’Alberta

Rappel des faits
Âgée de 33 ans, Bigué Ndao a été retrouvée morte, lundi après-midi, dans le quartier de Strathearn, dans le sud-est d’Edmonton. L’autopsie a révélé que la victime a été poignardée.

Son mari, dont elle était séparée depuis plusieurs années, a été arrêté par la police. Accusé de meurtre au second degré, il a fait sa première comparution mercredi. L’audience de mise en accusation est prévu le 16 mai.

Aucune des allégations contre l’homme n’a été prouvée en cour.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire