Dakar-Echo

Une bande verte de vingt cinq mille arbres sera érigée par un projet de la Croix rouge entre Thiès et Tivaouane

Une bande verte de vingt cinq mille arbres sera érigée par un projet de la Croix rouge entre Thiès et Tivaouane

Une bande verte composée dans un premier temps de 25.000 arbres sera érigée par un projet de la Croix rouge entre les installations des Industries chimiques du Sénégal (ICS) et les habitations de Darou Khoudoss pour atténuer l’impact de la pollution atmosphérique, a-t-on indiqué.

Selon le coordonnateur de ce programme, Abdoul Khadre Thioune, cette bande verte fait partie du Programme intégré de renforcement de la résilience des communautés, dans la région de Thiès, de la Croix rouge sénégalaise.

Le programme qui concerne 20 communautés des départements de Thiès et Tivaouane s’étale sur la période 2017-2021 avec comme domaines cibles la santé communautaire, l’environnement, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, ainsi que le développement, a noté Abdoul Khadre Thioune.

Ce programme dont la phase pilote a couvert la période mars à août est financé à hauteur de 600 millions de francs CFA par la Croix rouge belge avec le soutien de l’Etat belge.

— Le ministère de l’Environnement et du Développement durable rappelle, dans un communiqué, la sanction pénale encourue par les auteurs d’actions illicites dans la zone dite de la « Grande Niaye » de Pikine et extensions.

Les actions illicites relevées au niveau de la zone dite de la « Grande Niaye » de Pikine et extensions sont « très dommageables à la préservation du cadre de vie des populations et au maintien des équilibres biophysiques de notre capitale », note la source.

Le ministère de l’Environnement et du Développement durable adresse un « rappel ferme » à la loi aux auteurs de tels actes.

Les services du ministère ont fait ce rappel après avoir constaté dans la zone « intensification d’activités illicites de remblaiements clandestins de surfaces comprises dans les plans d’eau et ayant pour but pour leurs auteurs, d’étendre l’assiette foncière de certains titres limitrophes, au passage non considérés comme acquis, au regard de la réglementation environnementale ».

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire