Dakar-Echo

Un professeur de SVT égorge son épouse à Fissel Mbadane

Un professeur de SVT égorge son épouse à Fissel Mbadane

C’est l’horreur à Fissel Mbadane. Et pour cause, un enseignant du nom de Saliou Ngom a tué sa femme hier à Corobane, un hameau du village de Cissis dans la commune de Fissel Mbadane.

Professeur de SVT de son état, Saliou Ngom est décrit comme un homme qui ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales. Il a égorgé son épouse enceinte de neuf mois, et qui était presque à terme.

Après avoir commis son forfait à l’aide d’un coupe-coupe, il a tenté de s’enfuir avant d’être appréhendé par les populations. Il a été ensuite mis à la disposition de la Gendarmerie qui l’a placé en garde à vue.

Triste coup du sort, sa femme a quitté Dakar où elle séjournait, avant-hier, pour lui rendre visite et s’enquérir de son état de santé. Elle n’aurait pu imaginer qu’elle avait rendez-vous avec la mort.

L’enfant qu’elle portait n’a pas survécu, malgré les tentatives pour le secourir. A préciser que deux cas de suicide ont été récemment enregistrés dans la zone.

Ce drame survient alors même qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur la tragédie des Maristes, qui a vu la jeune dame Aida Mbacké brûler vif son mari Khadim Ndiaye.

Ironie de l’histoire, Aida Mbacké, enceinte lors des faits, a accouché juste après son forfait.

L’ASSAM révèle que Saliou Ngom est un malade mental
Saliou ngom qui a perpétré le meurtre atroce sur sa femme serait un malade mental, selon le président de l’association sénégalaise pour le suivi et l’assistance aux malades mentaux (ASSAMM).

Dans un communiqué, Ansoumana Dione écrit que « dans le Village de Koborane, commune de Fissel, département de Mbour, un enseignant, ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales, a égorgé son épouse, en état de grossesse, ce jeudi 15 novembre 2018.

Ce qui plonge à nouveau le pays dans la tristesse et la consternation. Ansoumana Dione dit regretter plus que jamais le complot orchestré par les autorités sanitaires et le chef de l’Etat, contre cette frange vulnérable de notre population, laissée à elle- même, sans la moindre assistance.

« Depuis plusieurs années, Ansoumana Dione sollicite en vain une audience avec le président Macky SALL pour la prise en charge des malades mentaux, en vue de mieux protéger les populations.

Conséquence, il ne se passe pas un seul jour sans que ces individus ne commettent l’irréparable et personne ne voit réagir Monsieur Abdoulaye Diouf SARR et le Docteur Marie Khémesse N’GOM N’DIAYE, respectivement, Ministre de la santé et de l’action sociale et Directrice générale de la santé.

Mais, que tout le monde se le tienne pour dit : les malades mentaux vont continuer à endeuiller le Sénégal tant que l’ASSAMM, dirigée par Ansoumana Dione, ne sera pas écoutée » indique le président de l’ASSAMM.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire