Dakar-Echo

Un professeur de philosophie, chroniqueur à la Télévision TFM justifie le viol des femmes au Sénégal

Un professeur de philosophie, chroniqueur à la Télévision TFM justifie le viol des femmes au Sénégal

Chroniqueur de la chaine de télévision TFM du groupe Futur Média (propriété de Youssou Ndour), le professeur de philosophie Songue Diouf a justifié sur le plateau de l’émission de télévision Jakaarlo Bi animé par Khalifa Diakhaté le viol des hommes sur les femmes par leurs tenues indécentes. C’était dans l’émission du vendredi 9 mars 2018.

Invité à donner son point de vue sur le viol, il a déclaré qu’il va « couper la poire en deux » et dit ceci  » Nous les hommes devons porter plainte parce que vous faites tout (NDLR: vous les femmes) pour que nous vous violons, et quand nous vous violons, nous allons en prison et vous qui avez tout fait pour qu’on vous viole vous continuez à être libres. » Sous les rires du plateau.

Le professeur Songue Diouf de poursuivre « Je dénonce le viol avec la plus grande vigueur parce que cela n’a rien à voir avec la religion, notre culture ou notre civilisation, mais en cela je coupe la poire en deux…, mais en cela une femme qui est habillée d’une façon anormale devant un homme normal avec tous ses attributs exposés devant cet homme de façon indécente. Cette violence qu’elle exerce là est aussi grave que la violence que le violeur exerce sur elle. Le pauvre qui va tomber dans le panneau il prendra dix ans alors que celle qui a tout fait pour être violé et qui a violé toutes les normes morales, sociales et religieuses continue à errer nue dans nos rues. »

Il enchaine « Il faut que la femme refuse elle même d’être un objet qu’elle revienne à sa dignité. Même à la maison la femme qu’on viole c’est celle que Dieu a donné des formes généreuses … »

Il n’en fallait pas plus pour déchainer le courroux des internautes sur les réseaux sociaux qui s’insurgent contre la justification du viol par le Pr Songue sur le plateau de Jakkarlo Bi ce vendredi soir. 

Le premier à sonner la charge est le bloggeur et activiste Luandino Sanches, qui se désole que  » ce gars est l’un des chroniqueurs les plus pertinents de la TFM et dénonce un raisonnement indigne de sa part ». C’est dire qu’à la TFM ça vole haut ! Bravo, Pr. » C’est de la pure connerie son propos. C’est une position décérébrée qui ne comprend pas du tout que c’est le droit des femmes de s’habiller comme elles veulent. Aux hommes de réfréner leurs désirs. Nous ne sommes pas des bêtes tout de même. Sinon qu’est-ce la civilisation ? Tellement indigne de sa part » et il l’appelle à reconnaitre qu’il s’est trompé

Jean Pierre Seydou Ndaw de dénoncer le toupet qu’a le professeur d’en appeler à la morale pour justifier l’injustifiable et trouve ce raisonnement totalement ahurissant. « Le pire dans son raisonnement complètement foutraque c’est qu’il a le toupet d’en appeler à la morale. En mettant sur le même pied d’égalité une femme qui s’habille de manière sexy et un violeur!!!! C’est quelle morale à la c.. ça ??? »

Bayfal Diallo trouve ses propos inacceptables et pour lui cela revient à légitimer le viol par la pire des façons. « Cela s appelle légitimer le viol, par la pire des façons. Il a d’habitude des analyses très pertinentes sur la société, mais là, ses propos sont inacceptables !

Choqué par ce propos, le journaliste et activiste Alexandre Gubert Lette trouve ses propos d’une bassesse ignoble et dénonce le fait qu’aucun régulateur n’ose lever le moindre petit doigt.  « Les propos du professeur Songué Diouf sont d’une bassesse ignoble. Justifier le viol des femmes dans notre société par le fait qu’elles s’habilleraient de façon indécente est tout simplement abject comme discours. On est à fond dans l’apologie du viol sur une chaine de TV sans qu’aucun régulateur ne lève le moindre petit doigt. Ce monsieur a perdu mon estime pour de bon.

Amadou NDAW

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

1 Commentaire

  1. ndiaye31@gmail.com'
    NDIAYE
    16 mars 2018 à 18 h 22 min

    le professeur Songue diouf se révèle etre un petit personnage et j’aimerai bien savoir ou il a obtenu ses titres ,de plus étant enseignant une enquête devrait être diligenté pour savoir comment il enseigne et comment il note,sur quels critères ses élèves filles ou femmes.le ministère devrait opter pour cette option ou des mouvements féministes devraient l’assigner en justice pour apologie du viol,qui est un crime en droit pénal.le ministère de la famille,de la femme!!!! bougez vous!!!!!!
    je pense qu’il a oublié qu’il est issu d’une femme cependant il ne la respecte même pas. La chaîne quant elle devrait se désolidariser de ces propos,d’ailleurs un rappel
    à l’ordre leur a été servi par le CNRA ,et licencier ce pseudo professeur.
    Les femme quant a elles devrait se manifester avec un peu plus de virulence vis à vis de TFM car leur voix compte pour nous dans ce pays.

Laisser un commentaire