Dakar-Echo

Un des ATR d’Air Sénégal indisponible après les dégâts de la tempête à l’aéroport de Diass

Un des ATR d’Air Sénégal indisponible après les dégâts de la tempête à l’aéroport de Diass

Un ATR d’Air Sénégal (6V-AMS) a subi des dégâts importants qui le rendent indisponible, en AOG (Aircraft on ground) lors d’une tempête qui a frappé Dakar et environs mercredi, a indiqué la compagnie aérienne.

« Plusieurs avions de différentes compagnies aériennes ont été endommagés. Un ATR d’Air Sénégal (6V-AMS) a subi des dégâts importants qui le rendent indisponible, en AOG (Aircraft on ground) », écrit la compagnie dans un communiqué reçu à Dakarecho

La même source rappelle que « le mercredi 27 juin à 15h30, l’Aéroport International Blaise Diagne a connu un évènement météorologique d’une exceptionnelle intensité avec des rafales de vent de plus de 90Km/h ».

Air Sénégal SA assure que son deuxième ATR est « parfaitement opérationnel ». Cet appareil « n’a subi aucune avarie et permet à Air Sénégal d’assurer normalement ses programmes de vols ».

Les vols se déroulent normalement depuis mercredi à 18h30, à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, après que l’infrastructure a été fermée pendant une heure, en raison de la première pluie accompagnée d’une tempête de sable qui s’est abattue sur une bonne partie du pays, a appris Dakarecho auprès du responsable de la communication.

Mercredi, peu après 15 heures, une pluie précédée d’une tempête de sable a arrosé la région de Thiès comme une bonne partie du pays. Le département de Thiès a enregistré 26mm, celui de Mbour 27mm et Tivaouane 29 mm, selon la Direction régionale du développement rural de Thiès.

L’AIBD qui a « subi une situation exceptionnelle avec beaucoup d’eau et beaucoup de sable », a dû dérouter les avions vers les aéroports les plus proches, à savoir ceux de Conakry, de Banjul et Nouakchott.

« L’aéroport n’a été fermé que pendant une heure », a indiqué Tidiane Mansaké Tamba, ajoutant que « la situation est normale depuis hier (mercredi) à 18 heures 30 ».

« On n’est pas inondé, on n’a pas de problème technique », a poursuivi M. Tamba selon qui, les installations et les bâtiments de l’infrastructure aéroportuaires « résistent ». Elles sont « aux normes », a-t-il tenu à préciser.

« Ce n’est pas une nouveauté », a relevé M. Tamba, précisant que tous les aéroports du monde sont fermés momentanément en cas de situation météorologique extrême liée à la neige, à la tempête ou autre.

Des dégâts ont été constatés visuellement, sans encore avoir été évalués, a-t-il noté, se gardant de se prononcer sur la partie des compagnies aériennes qui, dit-il, ne relève pas de son ressort.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire