Dakar-Echo

Un centre de formation professionnel financé par La Commune (Belgique) au Sénégal

centre_de_formationLa Commune sera partenaire d’un projet de centre de formation professionnelle qui devrait être construit en 2015 au Sénégal.

Une dizaine de points à l’ordre du jour et tous adoptés à l’unanimité. 

Mais c’est le dernier point qui aura retenu toute l’attention. En effet, ce n’est pas courant mais la commune de Burdinne va prendre part à un vaste projet… au Sénégal.

Cette coopération décentralisée prévoit en effet de construire une école des métiers et d’apporter un appui à la formation professionnelle.

Faciliter l’insertion socioprofessionnelle

On le sait, par le passé Burdinne s’est déjà investie sur le continent noir de manière directe ou indirecte: création d’une ILA avec le CPAS en 2003, construction d’un dispensaire à Malicounda, forage d’un puits…

Cette fois, il s’agit d’aider à la mise en place d’une école des métiers dans la communauté rurale de Ndiaganiao au Sénégal en vue de faciliter l’insertion socio-économique sur place en formant des électriciens, des maçons, des coiffeurs, des couturiers, des menuisiers, des mécaniciens…

Bien entendu, la petite commune de Burdinne n’est pas la seule à porter ce projet dont le montant total avoisine les 230 000€.

Différents partenaires, tant du nord que du sud, sont partie prenante: l’ASBL École de brousse, Wallonie-Bruxelles international, la communauté rurale de Ndniaganiao, le ministère sénégalais de la formation professionnelles, l’IFAPME, l’association pour le développement des villages de brousse.

Dans les faits, sur deux ans, Burdinne interviendra pour maximum 10 000€ , Wallonie-Bruxelles pour 90 000, les ministères sénégalais pour 60 000€ et la communauté rural de Ndiaganiao pour 70 000€. Les premiers travaux pourraient commencer en janvier 2015.

Articles similaires

Laisser un commentaire