Dakar-Echo

Tout confine

Tout confine

La gestion que l’on voulait vertueuse et sobre est apparemment en phase d’être en mode gabegie.

De dodus cafards sortent des tiroirs avec des règles budgétaires violées sans que les auteurs d’un tel égarement financier ne soient sanctionnés.

D’ailleurs, on n’a jamais sévi. Des messieurs et dames sont plutôt promus. De fait, dans ce charmant pays, tout se fait à l’envers.

Vous voulez des preuves ? Avec le dernier communiqué du ministre de l’Intérieur face à la propagation de ce vilain virus, l’on pourrait bien se demander ce qui a changé.

Le port obligatoire de masque de protection dans les lieux publics et l’interdiction de manifestations ? Des interdits qui n’étaient guère appliqués.

Et ce sont les autorités, le Chef en tête, qui ont été les premières à tout déconstruire. bafouant les règles barrières. Tout le monde s’était relâché et s’en était accommodé.

Les autorités qui se distinguaient par la distribution des masques, ont été également les premières à se montrer à visage découvert. Et le bon peuple pour qui rien ne pourrait lui arriver à eux Sénégalais, a suivi.

Vous vous rappelez les visites du Chef dans le pays profond ou les meetings improvisés de quelques politiciens en mal de popularité. C’était au plus fort des arrêtés servis par l’alors premier flic du pays.

Et voilà que l’on revient nous parler d’une seconde vague qui laisse dubitatif le bon peuple si bien qu’il a du mal à croire les chiffres qu’on lui sert chaque matin.

Et partout c’est le relâchement. Dans ce contexte, logique pour logique, il faudrait vite renvoyer nos mômes en vacances anticipées pour Noel.

Déjà que nos compatriotes sont ainsi confinés pour les fêtes de fin d’année. Ce sont les rabatteuses de mecs qui vont s’ennuyer. Tout étant confiné.

Articles similaires

Laisser un commentaire