Dakar-Echo

Tolérance zéro des forces de l’ordre face aux infractions routières au Sénégal

Tolérance zéro des forces de l’ordre face aux infractions routières au Sénégal

Le programme « Jubbanti » au Sénégal, visant à instaurer une tolérance zéro des forces de l’ordre face aux infractions routières, semble porter ses fruits en termes de recettes. En effet, en un mois, ce dispositif a généré plus de 90 millions de francs CFA. Cette initiative s’inscrit dans un cadre de renforcement de la sécurité routière et de réduction des accidents de la route, souvent causés par le non-respect du code de la route.

Depuis l’instauration de la politique de tolérance zéro sur la sécurité routière par le nouveau régime, les résultats commencent à se faire sentir de manière tangible. Cette initiative, visant à renforcer la sécurité sur les routes sénégalaises, combine réactivité de l’autorité et rigueur des sanctions.

La tolérance zéro implique également des sanctions rapides et sévères pour les infractions routières. Le mois dernier, deux chauffeurs et leurs apprentis ont été arrêtés pour avoir joué à un jeu dangereux sur l’autoroute.

Leurs permis de conduire ont été immédiatement retirés, illustrant la détermination des forces de l’ordre à éradiquer les comportements irresponsables sur les routes.

Aujourd’hui encore, la commission de retrait a statué en un temps record sur le retrait temporaire des permis des deux chauffeurs impliqués dans un accident sur l’autoroute, à hauteur de Diamniadio. En plus de cette sanction, une opposition temporaire a été imposée sur les cartes grises des véhicules impliqués. Cette mesure interdit de facto la remise en circulation de ces véhicules pour une période déterminée, renforçant ainsi la sécurité routière.

Ces mesures strictes sont destinées à dissuader les conducteurs de commettre des infractions et à promouvoir une conduite plus responsable. En garantissant que les sanctions suivent immédiatement les infractions, les autorités espèrent réduire le nombre d’accidents et améliorer globalement la sécurité sur les routes sénégalaises.

Articles similaires

Laisser un commentaire