Dakar-Echo

Tel père (spirituel), tel fils

Tel père (spirituel), tel fils

Que de similitudes entre les présidents Wade et Macky Sall ! L’un a eu le projet de loi tentant d’instaurer un « ticket » pour la présidentielle, l’autre une loi sur le parrainage.

L’un a fait tordre le cou à la Constitution pour essayer de briguer un troisième mandat, l’autre a fait dire à son Conseil constitutionnel qu’il ne pouvait pas réduire la durée de son mandat ! L’un a perdu en cours de route un Premier ministre et au moins un ministre, l’autre aussi.

L’un avait mis en avant son fils, l’autre est poussé par sa femme tandis qu’il pousse lui-même…son frère. L’un et l’autre ont eu leur pléthore de ministres et leur lot de transhumants qui ont fini par reléguer au second plan ceux qui les avaient accompagnés lors de leur marche vers le pouvoir.

Mais ce qui nous intéresse sur- tout ici, c’est deux choses : Wade a inauguré une infrastructure dont les travaux n’étaient pas achevés et qui n’est devenue fonctionnelle que… cinq ans après son « inauguration » : il s’agit de l’Aéroport international Blaise Diagne où Wade avait fait atterrir un avion à la veille de la présidentielle de 2012 alors qu’il n’a été ouvert qu’en décembre 2017, soit cinq ans plus tard.

Macky Sall aussi s’apprête à « inaugurer » un TER (Train Express Régional) dont l’exploitation ne commencera au mieux que dans quelques mois.

L’essentiel c’est, à des fins électorales, « gonfler » le bilan du candidat à sa réélection ! Et tant pis si les Sénégalais ne pourront emprunter cette merveille que dans des années.

L’autre similitude involontaire, c’est le passage de nos biens, ceux des Sénégalais, par Malte. Karim Wade avait introduit le Français Jérôme Godard aux ICS.

Lequel, après avoir truandé ce fleuron de l’industrie nationale — l’entreprise appartenait alors au Sénégal — était allé se réfugier à Malte d’où il avait réussi à faire bloquer les comptes des ICS à l’international pour exiger le paiement de cinq milliards de francs.

Ce qu’il avait obtenu en définitive et qui avait sonné le glas des ICS version sénégalaise. Eh bien, qu’apprend-on ces jours-ci ? Que les avions de notre compagnie nationale Air Sénégal vont être immatriculés à… Malte.

Décidément ! De là à ce que Philipe Bohn et compagnie, des Français eux aussi, nous refassent le coup de Jérôme Godard…

Décidément, que de similitudes entre les règnes d’Abdoulaye Wade et de Macky Sall !

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire