Dakar-Echo

Tambacounda : l’interconnexion du projet énergie de l’OMVG estimée à 722 millions US

Tambacounda : l’interconnexion du projet énergie de l’OMVG estimée à 722 millions US

Les comités locaux de coordination  et de suivi sur les plans de gestion environnementale et sociale et de réinstallation du projet énergie de l’OMVG sont en conclave de deux jours à Tambacounda. Ce sont ainsi les régions de Sédhiou, Kaffrine, Kaolack  Kédougou et Tambacounda qui sont réunies pour des échanges dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet. Un projet qui vise le renforcement de la coopération et de l’intégration régionale par l’exploitation et l’utilisation rationnelle du potentiel des ressources hydro-électrique des trois bassins des 4 pays membres. La principale vocation du projet est de fournir une énergie renouvelable et à bas coûte à ces 4 pays de l’Afrique de l’Ouest.

Il s’agit également de bien être des populations locales en contribuant à l’intégration régionale et en favorisant le développement économique de la sous-région. En plus, ledit projet va réduire de façon appréciable la consommation de pétrole utilisé par les centrales thermiques. Au représentant du haut commissaire de l’OMVG, de préciser que ce projet comprend l’aménagement hydroélectrique de Sambangalou d’une capacité installée de 128 mégawatts avec un productible annuel de 402 gigawatt-heure.

Il ajoutera qu’un réseau d’interconnexion en 225 kilovolts d’une longueur de 1.677 kms équipé de 36 paires de fibre optique pour le développement des télécommunication d’une capacité de transit de 800 MW, avec 15 postes sources haute tension/moyenne tension et le système de dispatching à Kaléta et à Sambangalou. Le coût total de l’interconnexion est estimé à 722 millions US.  Ainsi les comités nationaux de suivi e les comités locaux de coordination et de suivi de par leur mission vont jouer un rôle prépondérant dans la phase d’exécution.

Il s’agira d’apporter les facilités administratives, techniques, environnementales et sociales dans la mise en œuvre du projet énergie de l’OMVG. A l’adjointe au gouverneur en charge des questions de développement, Awa Ndiaye Diop de préciser que les comités locaux doivent participer, entre autres, à la définition de programme de sensibilisation des populations sur l’exécution dudit projet, d’entreprendre des concertations élargies avec les communautés locales dans le but de faciliter le consensus, la résolution des conflits, etc.

Ansoumana SADIO

Digital Manager – Chef de projet chez Alixcom Dakar |
E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles similaires

Laisser un commentaire