Dakar-Echo

Sobriété

Sobriété

Elle est bien belle, la vie d’un président sous nos tropiques. Surtout quand tous les snipers d’hier qui flinguaient les errements de son prédécesseur, sont aujourd’hui à ses pieds, lui cirant les bottes alors que d’autres lui jouent des airs au rythme des mélopées du Fouta ou du Sine.

Ça vous fait voir et taquiner les cimes ! La majorité, pour ne pas dire tous, s’étant crevé les yeux pour ne plus voir les tares d’hier. Les voyages dispendieux de Me Abdoulaye Wade que dénonçaient certains ne sont plus d’actualité.

A Macky Sall et son épouse d’une exquise urbanité et qui soigne les âmes en errance, on peut tout autoriser même d’avoir transformé la salle de banquet du palais en permanence de son parti où il reçoit à longueur de journée des citoyens oisifs qui quittent les lieux avec des liasses de CFA.

Personne ne s’en offusque. Pas en tout cas le héraut d’hier devenu ministre de la République si bien qu’il n’a plus le temps de pondre un bouquin.

D’autres ont la bouche si pleine qu’ils ne peuvent l’ouvrir de peur de révéler leur impolitesse en parlant à table. Tout est beau si bien que les affamés, pour plaire au prince, tirent sur celui qui les a sortis de la misère.

Ah, les va-nu-pieds ! Mais voilà, il nous faut bien laisser le Chef bosser. Sur les 76 villes de 62 pays qui l’ont accueilli depuis qu’il est président et sur ses 165 voyages avec une préférence pour le pays de ses maitres, tout le monde se tamponne de ce que cela nous coûte ou rapporte pour notre bien-être.

Question impertinente d’un ancien ministre : « Qui peut me citer une seule action notable posée par le HCCT depuis sa création et malgré son budget annuel de 6 milliards 500 millions ? » Mister Tanor, où êtes- vous ???

Vous avez dit gouvernance sobre et vertueuse ? Des tromperies, pour être poli. C’est certainement pourquoi le ciel refuse d’ouvrir ses vannes. Qui sait ?

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire