Dakar-Echo

Sidy Lamine Niasse: un démocrate, pionnier de la presse privée et défenseur de la cause Palestinienne

Sidy Lamine Niasse: un démocrate, pionnier de la presse privée et défenseur de la cause Palestinienne

Le patron du groupe de presse Wal Fadjri, Sidy Lamine Niasse, un des pionniers de la presse privée au Sénégal et défenseur de la cause palestinienne, est décédé mardi à Dakar à l’âge de 68 ans, a annoncé le groupe qu’il avait fondé en 1984.

Wal Fadjri (Aurore en langue arabe) compte actuellement le quotidien Walf, une radio, un site d’information et une télévision, Walf TV, qui consacrait mardi une émission spéciale d’hommage à son Pdg, dont les causes du décès n’ont pas été précisées. 

Le président sénégalais, Macky Sall, a fait part sur Twitter de son « émotion » et salué « un grand nom de la presse sénégalaise, témoin actif des mutations et des luttes démocratiques de notre société ».

Le Sénégal « perd un pionnier de la presse privée, un témoin des grandes mutations démocratiques de notre pays et un infatigable défenseur de l’islam, des libertés individuelles et collectives », a indiqué le gouvernement dans un communiqué distinct.

« Il a été un des précurseurs de la presse privée dans ce pays », alors balbutiante, a souligné Madiambal Diagne, patron du groupe de presse Avenir Communication, éditeur du journal Le Quotidien, qui a salué « son sens de l’initiative, son courage, son engagement et son patriotisme ». 

« Il a marqué son temps et a été à la pointe de tous les combats », a ajouté M. Diagne, qui s’exprimait sur RFM, la radio du Groupe Futurs Médias du chanteur et homme politique Youssou Ndour.

Intellectuel arabophone et islamologue, Sidy Lamine Niasse était une voix écoutée au Sénégal, un pays majoritairement musulman dont la langue officielle est le français.

Dans des articles, des livres ou à la télévision et la radio, il a critiqué tous les présidents sénégalais depuis l’indépendance de 1960, de Léopold Sédar Senghor à l’actuel chef de l’Etat Macky Sall, en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, contre qui il avait organisé une manifestation.

Guide religieux issu d’une famille de Kaolack (centre), né d’une mère mauritanienne, il a été également un défenseur de la cause palestinienne et participé à plusieurs manifestations contre l’Etat d’Israël.

Au début de Walf Quotidien, le journal portait en exergue une phrase attribuée à l’imam Khomeini, fondateur de la République islamique d’Iran: « Si chaque musulman versait une bouilloire d’eau sur Israël, l’Etat juif s’évanouirait ». La phrase a été retirée quand le journal, au départ un mensuel militant, ensuite hebdomadaire puis quotidien, s’est professionnalisé dans les années 1990.

Sidy Lamine Niasse est auteur de plusieurs livres portant notamment sur la vie politique sénégalaise et sur l’islam.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire