Dakar-Echo

Sidiki Kaba confirmé par acclamation à la CPI

sidiki_kabaC’est par acclamation, hier lundi 7 décembre 2014, à New York que le Garde des Sceaux ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, a été élu et ainsi confirmé comme président de l’Assemblée générale des Etats parties du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI), selon une correspondance particulière de Soro Diop, le chargé de Com de Sidiki Kaba.

C’était en présence du ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, représentant Macky Sall, du ministre de la Communication Yakham Mbaye, des collaborateurs du ministre de la Justice et de ses proches. La cérémonie avait comme invitée, Mme Catherine Samba-Panza, présidente de la République de Centrafrique.

Elu pour un mandat de 3 ans, M. Kaba, s’est fixé, entre autres objectifs, de réconcilier la CPI avec l’Afrique, en travaillant à l’Universalité de l’organisation et sa complémentarité, en s’appuyant sur les mécanismes de la coopération avec les gouvernements à travers le monde, sans pour autant que ne soit remise en cause l’indépendance de la Cour.

Auparavant, dans son discours, après que le flambeau lui a été remis par Mme Tiina Intelmann, ambassadeur de l’Estonie, le ministre Sidiki Kaba a vivement remercié Macky Sall qui, a t- il souligné, avait «proposé, promu et soutenu (sa) candidature».

Ainsi, dans la continuité de l’action du Sénégal, premier pays au monde à avoir signé le Statut de Rome, Macky Sall illustre son engagement à lutter contre l’impunité, au renforcement du Sénégal en tant qu’Etat de droit défendant les principes et valeurs de la CPI.

Election des juges
Dans ses habits de président de l’Assemblée de la CPI, le ministre de la Justice a promis de servir l’organisation avec «foi et détermination » et à faire triompher ses idéaux.

Un accent particulier sera mis sur la coopération à plusieurs niveaux que Me Sidiki Kaba a décliné devant Mme le procureur, Fatou Bensouda, le président, les juges et les greffiers de la CPI.

Il a aussi abordé la question du budget, des locaux permanents de la Cour. Le ministre Sidiki Kaba ne disposera pas d’un salaire au titre de sa fonction représentative qui est plutôt diplomatique.

A noter que dans la soirée d’hier a débuté l’élection complexe des juges devant composer la Cour et qui se poursuivra jusqu’à aujourd’hui 9 décembre.

 

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire