Dakar-Echo

SENELEC: RAS sur les compteurs électriques

compteur_electrique_La Commission de régulation du secteur de l’électricité (CRSE) n’a émis aucune réserve sur la fiabilité des nouveaux compteurs électroniques de SENELEC installés chez des clients à Grand-Médine. C’est ce que l’étude publiée hier par la CRSE a révélé.

Si dans son programme de sécurisation, des systèmes de comptage de l’électricité et de diversification des modes de paiement, SENELEC a installé depuis juillet quelque 65 000 compteurs de type Split en mode post-paiement, dans le quartier pilote de Grand Médine, les 1 193 nouveaux compteurs posés durant le mois de juillet en mode post-paiement avaient suscité la contestation dès les premières facturations. Ça a même chauffé à un certain moment dans ce quartier de la Patte d’Oie.

D’où cette enquête de la CRSE sur le projet de sécurisation des systèmes de comptage de SENELEC, démarrée le 8 octobre dernier et qui vient de donner son verdict.

L’étude de la CRSE recommande, au regard des innovations technologiques relatives aux nouveaux systèmes de comptage et de la spécificité du secteur de l’électricité, de faire le bilan de la réglementation en matière de métrologie pour les instruments de mesure de l’électricité.

Et si elle ne remet pas en cause la fiabilité des nouveaux compteurs, la CRSE a suggéré aussi de faire les essais prévus par les spécifications techniques, notamment les essais de comptabilité électromagnétique et les essais sur des environnements climatiques.

Mais si les compteurs sont “normaux”, qu’est-ce qui diable explique les hausses subites réellement constatées ?

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire