Dakar-Echo

Sénégal: Pour avoir traité une femme de prostituée politique, un leader politique risque la prison

massalyMamadou Lamine Massaly, le bouillant jeune responsable libéral de Thiès et patron des jeunesses «wadistes» a été placé en garde-à-vue hier, lundi 23 février 2015.

Selon des sources concordantes, le jeune libéral qui était convoqué à la brigade de la section de recherches de la gendarmerie de Colobane, a été interpellé dans le cadre de ses déclarations dans l’émission «Sénégal Ça Kanam » où il avait traité la présidente du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), Aminata Tall, de «prostituée politique».

A cause de cette sortie assez incendiaire contre la troisième personnalité de l’Etat dans l’ordre protocolaire, l’ancien président du Conseil d’Administration de Dakar Nave pourrait se retrouver devant le procureur de la République et rejoindre prochainement en prison son camarade de parti, Karim Wade, incarcéré depuis la mi-avril 2013 dans le cadre de la lutte contre l’enrichissement illicite.

Pour rappel, Mamadou Lamine Massaly avait déjà eu maille à partir avec dame Justice. En 2010, il avait été condamné à deux années dont six mois de prison ferme par le tribunal des flagrants délits de Thiès qui l’avait incriminé dans une affaire d’incendie d’un meeting du PS.

Le PDS bat le rappel des troupes
Le PDS a fait le rappel de ses troupes pour soutenir leur frère Mamadou Massaly actuellement dans la cave du Tribunal de Dakar.

Cette forte mobilisation a d’ailleurs créé des embouteillages monstres sur la corniche. Les personnes de tous âges interrogées disent toutes être solidaires pour empêcher les forfaitures du régime de Macky le dictateur.

Woré Sarr rappelle à Aminata Tall son passé
woré-sarr-1Face à la presse hier à la salle des fêtes de Hamo 4 dans la commune de Ndiarème Limamou Laye, les anciens libéraux et compagnons de Wade de la première heure n’ont pas perdu de temps pour brocarder leur ancienne «sœur» de parti Aminata Tall, actuelle présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Une façon, pour eux, d’apporter la réplique à cette responsable du directoire de l’Alliance pour la république (Apr). Aminata Tall s’en était prise à Abdoulaye Wade lors d’une récente sortie.

C’est le député Woré Sarr, un des porte-parole du jour et responsable du Parti démocratique sénégalais (Pds) à Guédiawaye, qui porte les premiers coups. «On doit se mobiliser pour s’attaquer au Président Macky Sall, à l’Apr et à des gens comme Aminata Tall qui se permet de critiquer le Président Wade», dit-il.

Avant de lancer parlant d’Aminata Tall : «Alors que tout ce qu’elle (Aminata Tall, ndlr) a obtenu, elle l’a eu grâce au Président Abdoulaye Wade qui lui a tout donné. Aminata Tall n’a pas le droit de critiquer, elle est plus vieille qu’Abdoulaye Wade. C’est le chantage qui est l’arme d’Aminata Tall. Je déplore ce qu’a dit Aminata Tall à propos de Wade, c’est indigne.»

Fustigeant le comportement, selon elle, indigne des transhumants, Woré Sarr accuse : «Ils sont indignes et mangent à tous les plats.» Il faut rappeler pour avoir utilisé des mots jugés incorrects contre la même Aminata Tall, Mamadou Lamine Massaly a été convoqué hier et gardé à vue par la police.

Abordant l’autre question d’actualité qu’est le procès de Karim Wade, Mbaye Sow, un des porte-parole des anciens du PDS, parle d’acharnement. «Ce qui se passe est purement politique. Nous allons montrer à Macky Sall que ce pays ne lui appartient pas et que c’est nous qui l’avons tété. Nous allons nous mobiliser de toutes nos forces pour faire face à l’injustice que subissent nos frères de parti dont Karim Wade et notre secrétaire général Abdoulaye Wade.

On est prêt à tout pour libérer ces otages politiques. D’ailleurs dans les prochains jours, on va faire des tournées dans toute la région de Dakar.» Et Woré Sarr d’ajouter : «Cette rencontre est prévue pour dire halte au juge Henri Grégoire Diop et à Macky Sall et apporter notre soutien à nos frères détenus. On nous a pris en otage. Le Président Macky Sall doit chercher la paix et non attiser le feu. Tout procès politique mérite une riposte politique. Car qui touche le Pds nous touche. Nous avons fait 26 ans d’opposition.»

Pour ce qui est des renouvellements du Pds annoncés par Abdoulaye Wade, les avis divergent. Car si Woré Sarr soutient que «c’est très normal car un bon parti doit faire des renouvellements et c’est le moment de le faire, d’autant plus que nous ne sommes plus au pouvoir et les gens affamés et assoiffés de pouvoir sont partis», le vieux Mbaye Sow, lui, estime que les renouvellements risquent de plonger leur parti dans la division au moment où ils doivent se mobiliser contre Macky Sall.

 

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire