Dakar-Echo

Samsung annonce 161 milliards de dollars d’investissements en Corée du Sud

Samsung annonce 161 milliards de dollars d’investissements en Corée du Sud

Séoul – Le géant sud-coréen Samsung Group a annoncé mercredi 161 milliards de dollars d’investissements sur trois ans, dont 22 milliards dans la recherche sur les technologies de pointe comme l’intelligence artificielle ou la voiture autonome, afin de doper sa croissance future.

Ces investissements, qui sont une aubaine pour le gouvernement sud-coréen, émaneront essentiellement de sa filiale Samsung Electronics, premier fabricant mondial de puces, qui a subi plusieurs revers ces dernières années, notamment l’érosion de ses ventes de smartphones ou l’incarcération pendant près d’un an de son vice-président Lee Jae-yong dans un retentissant scandale de corruption.

Bien que la demande en semi-conducteurs demeure solide, le marché des smartphones connaît un coup d’arrêt, ce qui pousse le groupe, dont le chiffre d’affaires équivaut à un cinquième du PIB sud-coréen, à rechercher de nouveaux moteurs de croissance.

« Samsung s’attend à ce que les innovations induites par les technologies de l’intelligence artificielles déterminent la transformation du secteur, alors que les technologies de télécommunication de la 5G créeront de nouvelles opportunités dans les domaines de la voiture autonome, de l’internet des objets et de la robotique », a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le groupe a annoncé au total 180.000 milliards de wons (161 milliards de dollars) sur les trois prochaines années, dont 25.000 milliards de wons dans les technologies de pointe.

Au total, 70% de l’enveloppe globale sera investi en Corée du Sud.

Samsung compte notamment accroître ses investissements dans ses manufactures pour augmenter sa production de semi-conducteurs et d’écrans et devenir un acteur majeur des nouveaux marchés comme celui de la voiture autonome.

« L’annonce d’aujourd’hui montre que Samsung est sérieux dans ses efforts pour développer de nouveaux moteurs de croissance » au moment où le groupe fait face à une concurrence accrue de sociétés chinoises, dans les secteurs des puces mémoire comme dans celui des smartphones, a déclaré à l’AFP Greg Roh, de HMC Securities & Investment.

Le groupe a dit s’attendre à la création de 40.000 nouveaux emplois dans les trois prochaines années, une estimation qui devrait mettre du baume au coeur du gouvernement sud-coréen qui doit faire face à un chômage élevé, en particulier chez les jeunes.

L’annonce est intervenue deux jours après que M. Lee, héritier du groupe, eut rencontré le ministre sud-coréen des Finances Kim Dong-yeon, lequel a exhorté Samsung à créer davantage d’emplois pour soutenir l’économie nationale.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire