Dakar-Echo

Retrouvailles libérales: Pape DIOP, ensemble pour battre Macky SALL en 2017

Le Président de la Convergence démocratique Book Gis Gis qui était hier, dimanche chez le khalife de Darou Khoudoss Serigne Modou Makhtar Mbacke au quartier Same de Touba, a saisi cette occasion pour réaffirmer son appel à l’unité de la famille libérale, seule gage, selon lui, de la défaite de Macky Sall en 2017.

«Je n’ai cessé d’appeler aux retrouvailles de la famille libérale. Mais jusqu’à présent, mon appel n’a pas encore eu un écho favorable. Cela ne me décourage pas pour autant. Je continuerai à tendre la main à ma famille puisque nous sommes tous de la même famille. Si nous voulons garder, nous devons aller ensemble. C’est une formule que nous allons définir. Nous devons être ensemble pour battre Macky Sall en 2017», a-t-il déclaré.

Et il poursuit : «en dehors du Président Wade, j’ai été numéros 2. Il y a de cela X années. A ce titre, je réclame la paternité de cette famille libérale».

Sur le procès Karim Wade, il indique que les preuves que les sénégalais attendaient n’ont pas fait jour. «Nous attendons d’être édifiés. Alboury Ndao qui était dans une commission rogatoire a déclaré qu’il avait 47 milliards dans une banque à Singapour. Mais au finish, il est revenu à la barre pour dire que les 47 Milliards ont été transfères. Je pense que ce sont des banques du monde qui devraient l’attaquer en justice».

Sur la situation de son parti, il déclare que BGG est entrain de se massifier. «Nous avons engrangé prés de 145 000 voix en 2012 et remporté 27 mairies en 2014», souligne-t-il.

Interpellé sur les récentes déclarations de l’ancien Président Me Wade, il répond : «je n’ai aucun commentaire à faire sur les déclarations de l’ancien Président Wade. Toutefois, il souhaite les retrouvailles de la famille libérale, la seule voix de salut pour battre Macky Sall en 2017».

Adama NDIAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire