Dakar-Echo

Reprendre une photo en ligne sans l’accord de l’auteur peut vous coûter cher

Reprendre une photo en ligne sans l’accord de l’auteur peut vous coûter cher

La justice européenne vient d’estimer que la reproduction sur un site d’un cliché librement accessible sur un autre site nécessitait une nouvelle autorisation de son auteur.

Quand l’exposé d’une lycéenne allemande contraint des juges à redéfinir la notion de droit d’auteur sur Internet…

Jeudi 8 août, la Cour de justice européenne a donné raison au photographe professionnel Dirk Renckhoff dont l’un des clichés de la ville de Cordoue s’est retrouvé sans son aval sur le blog d’un établissement scolaire.

L’élève avait en fait téléchargé le document sur le site d’une agence de voyages, auquel le photographe avait initialement dit oui. Il va finalement toucher 400 euros de dommages et intérêts.

La jurisprudence européenne vient donc de rappeler que la reproduction sur un site Internet d’une image librement accessible sur un autre site nécessitait de nouveau l’accord préalable de son auteur. « Par une telle mise en ligne, la photographie est mise à la disposition d’un public nouveau », s’est justifiée la Cour.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire