Dakar-Echo

Rapport Bloomberg : le prix croissant des drogues

Rapport Bloomberg : le prix croissant des drogues

Une étude du Bloomberg Global Vice Index montre que le prix des drogues illégales aux États-Unis est parmi les plus haut du monde

Ce rapport Bloomberg s’appuie sur un « panier » de drogues génériques pour mener son étude. Le rapport montre qu’un américain doit débourser 846$ pour son «panier de drogues » réparties en quatre types ; opioïdes, cocaïne, cannabis et amphétamines. Seul la Nouvelle-Zélande et l’Australie présentent des prix supérieurs.

Ceci est une tendance nouvelle car elle fait suite à une hausse de 40 % par rapport à l’année dernière. L’étude ne prétend pas effectuer un jugement de valeur ; selon les endroits certaines drogues sont légales ou illégales. Certaines drogues légales contenant des opiacés font actuellement des ravages aux États-Unis.

Les découvertes du rapport Bloomberg
Cet indicateur permet aussi de mesurer la part moyenne des revenus nécessaire pour alimenter cette addiction pour une semaine. Aux États-Unis cette part représente 70 % des revenus ; c’est à dire près de deux fois la part de leur voisin du Canada (300$). Le seul endroit où l’on retrouve des chiffres aussi haut est à Hong-Kong où la répression est très dure. A l’opposé il semble que le Luxembourg est l’endroit le moins cher en terme de consommation de drogue, suivi par les pays-bas.

Les pays-bas apparaissent par contre comme un exportateur majeur. La quantité de drogues illicites commandées sur le darknet est ainsi en nette augmentation et un certain nombre de vendeurs opèrent depuis ce pays. Ces informations proviennent du rapport de 2018 du Centre de Surveillance Européen des Drogues et Addictions.

Le rapport Bloomberg de 2019 a fait le choix de ne pas tenir compte des cigarettes et de l’alcool. Le choix a été fait de les traiter séparément. Leur étude en compagnie de drogues illégales plus difficilement quantifiables tendait à fausser les chiffres.

Le rôle central des opiacés
Les États-Unis ne sont cependant pas les seuls à avoir vu le prix de leur consommation augmenter au cours de l’année. Plus de la moitié des pays étudiés ont vu les prix s’élever. Aux États-Unis, un des pays où la hausse a été la plus forte, cela s’expliquerait principalement par une augmentation de la consommation d’opiacés et de cocaïne. Ces drogues représentent près de 70 % des 70 000 morts par overdoses de l’année 2017.

La part de responsabilité de l’anti-douleur Oxycontin dans cette épidémie reste encore à mesurer mais est indéniable. La valeur au marché noir d’une pilule d’Oxycontin est aujourd’hui dix fois plus cher que sur ordonnance.

De son côté le Percocet s’échange à deux fois le prix du produit en pharmacie. Cependant le problème ne touche pas que les États-Unis ; le trafic de drogues sur ordonnances est en pleine augmentation à travers le monde.

Avec Illicit

Articles similaires

Laisser un commentaire