Dakar-Echo

Prolifération des contrats spéciaux : Dionne signe la fin du désordre

dione_mahamadLe chef du gouvernement est en guerre contre les prolongations tous azimuts des carrières des retraités et les contrats spéciaux. Mohammad Boun Abdallah a sorti une circulaire pour siffler la fin de la récréation.

Le Premier ministre du Sénégal veut y voir clair dans les contrats spéciaux et les demandes de prolongation de l’âge à la retraite. Depuis la semaine passée, il a sorti une circulaire pour demander à ce qu’ils soient soumis à ses services.

Par cette circulaire, le chef du gouvernement, renseigne une source bien informée, essaie de mettre de l’ordre dans les services publics où on use et abuse de ces contrats spéciaux et de la prolongation de l’âge de la retraite. «Des abus ont été constatés dans l’octroi de la prolongation de l’âge à la retraite depuis quelques temps.

C’est pour mettre fin à cela que cette circulaire a été prise. La demande doit être motivée», explique-t-on à la Primature. S’agissant des contrats spéciaux, un spécialiste du droit du travail explique le modus operandi utilisé pour les signer. «Il y a deux types de contrat spécial.

Le 1er concerne les agents qui viennent avec les ministres et qui ne sont pas des fonctionnaires. Ils bénéficient de contrats spéciaux, mais une fois que le ministre est limogé, ils perdent leur contrat de travail».

«L’autre catégorie est composée de travailleurs partis à la retraite, mais qui sont encore en activité dans des directions ou services de l’Etat», explique ce spécialiste du droit de travail.

Pour le Premier ministre, il est urgent de mettre «fin à ce désordre» qui grève les finances publiques. Si cette directive est exécutée à la lettre, le Trésor public pourrait se retrouver avec plusieurs millions d’économie.

Car, soutient-on à la Primature, «les retraités de la fonction publique qui bénéficient de ces contrats spéciaux perçoivent mensuellement leur pension et le salaire du contrat qui la plupart du temps est presque équivalent au salaire que le bénéficiaire percevait quand il n’avait pas fait valoir ses droits à une pension de retraite».

Pour rappel, plusieurs hauts fonctionnaires continuent d’exercer dans l’Administration après avoir atteint l’âge de la retraite.

C’est les cas, entre autres, du directeur général des Elections, Oumar Top, des directeurs généraux des agences des Eco-villages et de la Grande muraille, Mamadou Demba Ba et Papa Waly Guèye ou le directeur de Cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Boucar Aliou DIALLO

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire