Dakar-Echo

Prise d’otages dans un bus en Italie : 40 minutes de terreur

Prise d’otages dans un bus en Italie : 40 minutes de terreur

« Personne ne sortira vivant d’ici ». Ce terrifiant avertissement a été proféré par Ousseynou Sy, le conducteur qui a séquestré hier 51 enfants dans un car, près de Milan.

Comme tous les mercredis matins, les adolescents ont pris le bus qui les reconduisait du gymnase au collège. Soudain, le conducteur détourne le véhicule, le stoppe, puis verse le contenu d’un bidon d’essence le long de l’allée centrale, avant d’exiger des professeurs qu’ils lient les mains des enfants.

Les menaçant d’un couteau, il a confusément évoqué le sort des migrants africains morts en Méditerranée et récupéré tous les téléphones portables.

Les collégiens doivent leur salut à deux de leurs camarades qui ont courageusement dissimulé un téléphone et prévenu les secours. Ces derniers ont sauver rapidement tous les passagers, tandis qu’Ousseynou Sy mettait le feu au véhicule.

D’origine sénégalaise, né en France et naturalisé italien en 2004, l’homme de 46 ans sera entendu ce jeudi par les magistrats. Si ses employeurs dressent de lui le portrait de l’employé-modèle, il n’avait toutefois pas le parcours idéal.

Son permis de conduire avait déjà été suspendu en 2007 pour conduite en état d’ivresse ; en 2018, il était condamné pour des faits de harcèlement sexuel sur mineure pour des faits remontant à 2011. Avant de passer à l’acte, le conducteur avait enregistré une vidéo dans laquelle il déclarait qu’on entendrait « bientôt parler de [lui] » et l’a envoyée à ses proches au Sénégal.

Pour les conducteurs de transports publics, les sanctions pour conduite en état d’ivresse ont été renforcées en 2010 en Italie. Le permis de conduire est à présent systématiquement révoqué. Cette loi n’est cependant pas rétroactive.

https://embedftv-a.akamaihd.net/cfc1cd6b73116fc808f85e663905e9b3

Articles similaires

Laisser un commentaire