Dakar-Echo

Présidentielle de 2017: Macky met Benno au pas

bennoEn route pour 2017, Macky Sall semble peaufiner de plus de plus la dynamique Bennoo qui l’a porté au pouvoir en 2012.

Au deuxième séminaire de la mouvance présidentielle qui s’est tenu samedi dernier, il a ainsi annoncé la programmation de la fameuse structuration de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar pour samedi prochain. Non sans inviter ses alliés de la seconde heure à un vaste rassemblement derrière sa… personne.

Présidant, samedi dernier, un séminaire (second du genre après celui d’octobre dernier) axé sur le bilan d’étape de la coalition présidentielle, le chef de file de l’APR et non moins chef de l’Etat a décliné ses ambitions avec ses alliés pour les futures échéances.

Pour le patron de la majorité présidentielle qui se concertait avec presque l’ensemble des leaders des partis alliés du second tour, l’heure doit être à la structuration de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar.

«Dès la semaine prochaine, on va finaliser la forme de la structuration. D’ici là, nous allons mettre en place le secrétariat qui se chargera avec la désignation des plénipotentiaires de finaliser le plan d’action. Il est impératif que la stabilité du débat politique soit préservée.

Cela passe d’abord par la consolidation, le renforcement de la majorité présidentielle à travers Bennoo Bokk Yaakaar », a dit Macky Sall en invitant ainsi à un vaste rassemblement.

Dans la foulée, Macky Sall a tenu à rappeler à ses alliés l’importance de leur poids politique: «Nous sommes plus que majoritaires, nous devons conduire le débat». Un tel état devrait, selon le patron de la coalition présidentielle, mettre la majorité dans une position offensive ou en tout cas de maître du jeu dans la conduite des débats politiques.

La rencontre qui a pris à dire vrai les tournures d’une séance d’éclaircissement a permis au chef de l’Etat de préciser également l’impératif pour la coalition présidentielle d’aller en ordre serré pour relever ensemble d’autres défis, dont le moindre serait d’aller ensemble vers la même direction vers les prochaines échéances.

Sur ce point toutefois, il importe de signaler que tous les membres de BBY ne semblent pas avoir la même… ligne de mire, notamment pour ce qui concerne 2017 et la question de la candidature unique à la prochaine présidentielle.

Au sortir du séminaire de BBY, le patron du Ps Ousmane Tanor Dieng a fait ainsi savoir que la question de la candidature unique n’a pas été évoquée avec précision et qu’au moment où elle sera discutée, son parti édifiera l’opinion. Toute chose qui révèle que le vœu pieux de Macky Sall de voir la coalition présidentielle se mettre derrière lui, en 2017, n’est pas encore devenu…réalité tangible.

Moctar DIENG

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire