Dakar-Echo

Près de 300 crocodiles massacrés par une foule en colère après la mort d’un habitant en Indonésie

Près de 300 crocodiles massacrés par une foule en colère après la mort d’un habitant en Indonésie

Une centaine d’habitants d’un village se sont vengés après qu’un homme a été attaqué mortellement par un reptile.

Un déluge de coups de couteaux, de pelles et de machettes s’est abattu sur des crocodiles de Sorong, en Indonésie. Quelque 292 animaux, espèce pourtant protégée dans ce pays, ont été massacrés samedi par les villageois. Un acte de vengeance, après la mort d’un habitant, tué par l’un de ces reptiles.

La scène s’est déroulée samedi dans cette ferme d’élevage de la Papouasie indonésienne, peu après l’enterrement du défunt. Cet homme de 48 ans cherchait de l’herbe pour alimenter son bétail quand, sans s’en apercevoir, il est entré dans l’enceinte des crocodiles. Il a été mordu à une jambe, puis l’un des reptiles l’a tué d’un violent coup de queue.

Après le drame, l’incompréhension. Pour des membres de la famille et d’autres habitants, qui se sont plaints à la police, cette ferme est trop proche d’une zone résidentielle, dans cette grande ville portuaire d’un peu plus de 200 000 habitants.

Une majorité de bébés crocos
Le propriétaire de la ferme a promis de dédommager la famille de la victime. « Nous sommes parvenus à un accord avec la famille de la victime et avons adressé nos condoléances », a déclaré le directeur de l’agence locale de protection des animaux, Bassar Manulang.

Cela n’a pas suffi pour calmer les esprits. Sous le coup de la colère, plusieurs centaines d’habitants ont déferlé dans la ferme et ont tué 292 animaux. Presque tous les reptiles présents sur place y ont laissé la vie, des bébés pour l’essentiel mais aussi des adultes de deux mètres de long.

Les policiers et membres de l’agence de protection des animaux, trop peu nombreux, n’ont pas pu empêcher ce lynchage mortel.

La police de Sorong a ouvert une enquête et cherche des témoins.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire