Dakar-Echo

Pourquoi nos cheveux blanchissent-ils en vieillissant ?

vieillard-africainLe blanchissement ou grisonnement des cheveux guette tout un chacun en vieillissant. Pourquoi ce phénomène se produit-il ? Et pourquoi seulement à l’âge adulte ?

QUESTION. Ce phénomène est inéluctable et irréversible chez tous les êtres humains : en dépassant un certain âge (plutôt au-delà de la trentaine), nos cheveux deviennent gris.

L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse (EPFL) a posé cette même question au grand public sur son site web : la majorité des participants (90 %) ont considéré la réponse « l’épuisement des réserves de mélanine dans leur bulbe » correcte, 8 % ont répondu « la présence de peroxyde dans le cuir chevelu », et 2 % seulement ont choisi « le lactose accumulé au cours d’une vie ».

Ce n’est qu’en 2009 qu’une équipe de chercheurs britanniques a trouvé la bonne réponse : la présence de peroxyde dans le cuir chevelu. Une substance connue des personnes qui se décolorent volontairement les cheveux : de l’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène.

Pourquoi chez certains les cheveux blancs apparaissent dès la trentaine et chez d’autres vingt ans plus tard ?

CHEVEU. Nos cheveux se renouvellent sans cesse, leur cycle de vie est en moyenne de 3 ans. Au cours de cette période, chaque cheveu croît sans relâche. Lorsqu’il meurt, il est immédiatement remplacé par un autre mais tombe quelques mois plus tard.

Lors des premiers cycles de pousse des cheveux au niveau du bulbe, les cellules souches qui créent le poil peuvent compter sur l’appui de mélanocytes, des cellules spécialisées produisant de la mélanine. Ces cellules sont responsables de la couleur des cheveux (et aussi de la peau).

Au bout d’une dizaine de cycles de pousse (environ 35 ans), les mélanocytes perdent en efficacité et ainsi commence à se dégrader le processus de pigmentation du cheveu. Les nouveaux poils apparaissent colorés ou blancs (chaque cheveu ne peut posséder qu’une seule couleur).

INÉGAUX. Une question se pose alors : pourquoi chez certains les cheveux blancs apparaissent dès la trentaine et chez d’autres plusieurs cycles plus tard ? Le stress oxydant (déséquilibre dans les cellules) est particulièrement en cause dans l’accélération du processus de dégradation des mélanocytes. Et celui-ci est notamment lié au rayonnement ultraviolet.

Une fois le processus de dégradation enclenché, le peroxyde s’installe, tue ou endommage les mélanocytes, résultant dans la pousse d’un cheveu gris (pauvre en mélanine) ou blanc (dépourvu de toute mélanine).

BÉNÉFIQUE. Un effet dont certains se seraient bien passés et qui pourtant est nécessaire pour rester en bonne santé. Car s’ils devaient accumuler leur stress oxydatif plus longtemps, les mélanocytes auraient un risque plus élevé de muter en cellules tumorales. Leur élimination, qui se manifeste par le grisonnement des cheveux, serait donc un mécanisme de défense contre ce danger.

PEROXYDE. Naturellement présent dans l’organisme, le peroxyde est généralement transformé par des enzymes, essentiellement des catalases, capables d’en extraire un atome d’oxygène – jouant alors un rôle d’anti-oxydant.

Avec  Lise Loumé et SVM

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire