Dakar-Echo

Pourchassé par les forces de l’ordre, l’opposant Succès Masra appelle à l’aide

Pourchassé par les forces de l’ordre, l’opposant Succès Masra appelle à l’aide

Vendredi main, le leader du parti politique Les Transformateurs est sorti pour répondre à une convocation du procureur du tribunal de grande instance de Ndjamena.

Le président du parti politique Les Transformateurs qui s’est retranché au siège de son parti suite à une chasse à l’homme lancée par la police tchadienne, vendredi matin, demande à l’aide.

« Retranchés au siège de l’espoir (siège du parti Les Transformateurs), ils nous tirent dessus, mélangeant balle réelle et lacrymogènes en installant leur quartier général à la place du balcon de l’espoir. Est-ce que le monde voit la souffrance de ce Peuple qui crie justice et égalité. De nombreux blessés », a écrit l’opposant tchadien dans une publication, vendredi, sur sa page officielle Facebook.

Vendredi main, le leader du parti politique Les Transformateurs est sorti pour répondre à une convocation du procureur du tribunal de grande instance de Ndjamena.

« Je répondrai présent à la convocation du procureur ce matin. J’irai en marchant et en chantant pour la liberté de mon Peuple…», avait posté sur Twitter Masra quelques heures avant son départ pour le tribunal.

Ils étaient des milliers à sortir ce vendredi matin pour accompagner leur leader Dr Succès Masra convoqué au parquet par le procureur de la République. Arrivés devant le commissariat, les « Transformateurs » ont été visés par des bombes de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre et de sécurité, a indiqué le journal local Le Pays, ajoutant que « l’on dénombre déjà quelques blessés ».

Le Réseau des droits humains en Afrique centrale (Redhac) s’est dit, dans un communiqué publié vendredi, « vivement préoccupé par les restrictions des droits civiques au Tchad » suite à la répression orchestrée par les forces de l’ordre contre les partisans du parti Les Transformateurs.

Le Redhac a par ailleurs condamné « avec la dernière énergie », la convocation de l’opposant Succès Masra par le procureur auprès du tribunal de grande instance de N’Damena.

Il est à noter que la situation politique est tendue depuis quelques semaines au Tchad. Plusieurs formations politiques de l’opposition et des groupes politico-armés ont refusé de prendre part au dialogue national qui a été lancé depuis le 20 aout dernier. Ces groupes estiment que c’est un dialogue « monologue » et « exclusif ».

Articles similaires

Laisser un commentaire