Dakar-Echo

Pour vendre la destination Sénégal, il faut améliorer le contenu web et intégrer internet dans la stratégie

Pour vendre la destination Sénégal, il faut améliorer le contenu web et intégrer internet dans la stratégie

Pour mieux vendre la destination Sénégal, des spécialistes de « Jumia Travel » proposent d’améliorer le contenu Web en intégrant Internet dans la stratégie de promotion touristique du pays.

L’essentiel des potentiels touristes utilisant le web pour s’informer sur les destinations, il urge ainsi de mettre dans ces moteurs de recherches un contenu attractif pour inciter ces visiteurs à venir au Sénégal.

70 % des voyageurs font des recherches sur Internet avant d’aller dans un pays. Le contenu dans le web est donc important pour l’attractivité touristique d’un pays. Lors d’une conférence autour du thème : «importance du contenu dans la promotion de la destination Sénégal», organisée par Jumia Travel, site de réservation d’hôtel en ligne, les spécialistes sont revenus sur la nécessité d’améliorer le contenu Web, en insistant sur les opportunités touristiques qu’offre le Sénégal.

Ismaël Cabral Kambel, responsable des relations publiques de Jumia Travel en Afrique de l’ouest soutient qu’on ne peut plus parler de promotion touristique sans parler d’Internet où il y a un flux d’informations sur les destinations. «Il faut intégrer internet dans la stratégie de promotion touristique du Sénégal. Nous devons améliorer davantage le contenu web et s’appuyer là-dessus pour faire la promotion touristique. Il y a une possibilité pour le secteur du tourisme au Sénégal de profiter d’un contenu web amélioré», estime M. Kambel.

Il souligne que lors de l’épidémie d’Ebola, le Sénégal avait connu un seul cas, mais du fait de la prolifération d’articles négatifs dans le web, la destination n’attirait pas beaucoup de touristes alors qu’au même moment, les États-Unis avaient eu 5 cas d’Ebola mais du fait d’un bon contenu web, leurs destinations continuaient à attirer les touristes qui étaient rassurés par les informations en ligne. «Les pays d’Afrique anglophones ont pris en compte cela en mettant en valeur leur contenu web pour une meilleure attractivité, mais l’Afrique francophone est un peu en reste», note M. Kambel.

Abondant dans le même sens, Seydina Mouhammed Ndiaye, web analyste Afrique Francophone de Jumia Travel affirme que le contenu web est souvent déterminant dans le choix des touristes des pays à visiter. Chaque année, entre 1 et 10 millions de recherches sur le Sénégal sont recensées et plus de 940.000 personnes font des recherches sur « Sénégal destination touristique ».

«Il est important d’avoir du contenu attractif pour convaincre ces prospecteurs», insiste le web analyste, soutenant qu’il est décisif avec le concept e-tourisme de mettre en ligne un contenu de qualité pour que cela soit référencé par Google au lieu d’avoir des informations négatives sur le Sénégal chaque fois qu’on fait des recherches sur la destination du pays.

M. Ndiaye indique que pour un bon contenu sur la destination touristique du pays, il faut que l’Agence sénégalaise de promotion touristique (Aspt) mais aussi tous les acteurs touristiques mettent dans le web des textes descriptifs sur les sites touristiques, un contenu d’images, des vidéos, entre autres.

Adhérant à cette idée, la représentante du ministère du Tourisme, Marianne Sall, confirme que le tourisme n’est pas seulement l’affaire du ministère et qu’il faut une implication de tous les acteurs pour que l’image du Sénégal permette une très bonne promotion touristique.

Oumar KANDE

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire