Dakar-Echo

Pour une candidature socialiste en 2019 : Une fronde en gestation !

Pour une candidature socialiste en 2019 : Une fronde en gestation !

A quelques mois de la présidentielle 2019, le Parti socialiste (PS) est en passe d’être secoué par une autre crise au moins aussi profonde que celle des partisans de Khalifa Sall.

Certains jeunes hauts responsables du PS et très proches d’Ousmane Tanor Dieng préparent discrètement et en souterrain une fronde de nature à imposer une candidature à la prochaine présidentielle 2019.

Avec ou sans le consentement des instances directionnelles du PS, ces futurs frondeurs entendent avoir un candidat déclaré ou imposé pour que, demain, leur carrière politique soit sauve après l’éclatement de « Benno Bokk Yakaar » (Bby).

D’abord, il est bon de rappeler que le Secrétaire général du Parti socialiste (PS) Ousmane Tanor Dieng, Président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, ne semble pas être favorable à une candidature pour la présidentielle de 2019. C’est même un euphémisme de le dire.

Les vieux briscards socialistes dont la plupart sont casés à l’assemblée nationale, au HCCT et autres institutions de l’État partagent cette position du secrétaire général. Ils estiment qu’il ne faut surtout pas affronter le président Macky Sall puisqu’ils sont à l’abri du besoin… financier.

Pendant ce temps, les jeunes socialistes en début de carrière politique estiment que leur compagnonnage avec Bby pour la présidentielle 2019 ressemble à un jeu de hasard : Si Macky Sall obtient un second mandat, il n’aura plus besoin d’alliés et ralliés dès lors qu’il ne sera pas candidat en 2024.

Et si par malheur Macky Sall perd en 2019, ils seront balayés et écrasés par l’ouragan du changement. « Vous voyez ! Dans tous les cas, nous serons tous politiquement morts et enterrés avec le PS.

Pire, nous ne pourrons même plus transhumer ou nous recycler car on aura perdu toute valeur marchande » prédit un jeune responsable socialiste sur les risques et périls d’un PS sans candidat en 2019.

Des responsables socialistes encagoulés se concertent pour créer une fronde afin d’imposer une candidature du salut !

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire