Dakar-Echo

Pour tuer son mari, une femme infidèle dissolvait des pilules dopantes dans son Nescafé

Pour tuer son mari, une femme infidèle dissolvait des pilules dopantes dans son Nescafé

Les Forces de sécurité intérieure Libanaises ont annoncé hier avoir arrêté une Syrienne accusée d’avoir tué son époux, qu’elle trompait depuis quatre ans, en dissolvant des pilules dopantes dans sa tasse de Nescafé, ce qui a provoqué un arrêt cardiaque. L’amant a également été placé en état d’arrestation.

« Le 11 décembre 2018, le Syrien Abdel Karim Assaad Mohammad, né en 1972, a été retrouvé mort chez lui à Talia, à Baalbeck », ont indiqué les FSI dans un communiqué. « Il semblait être décédé d’une crise cardiaque (…), ont-elles ajouté. Mais le 24 décembre, des informations selon lesquelles sa mort n’était pas naturelle, mais causée par un empoisonnement, ont été rapportées. »

« Son épouse Kh. Kh., une Syrienne née en 1974, a été arrêtée et a reconnu avoir trompé son mari durant plus de quatre ans avec un homme de nationalité syrienne également, a poursuivi la police. Encouragée par ce dernier, elle a placé des pilules dopantes dans une tasse de Nescafé qu’elle lui a donnée avant qu’il aille dormir, dans le but de le tuer. »

La femme et son amant, arrêté dans le quartier de Tall al-Abyad, à Baalbeck, ont reconnu les faits.

OLJ avec LLJ

Articles similaires

Laisser un commentaire