Dakar-Echo

Pour qui se prend Christophe Bigot? Par Amadou Dieng

Pour qui se prend Christophe Bigot? Par Amadou Dieng

Il s’imagine en terrain conquis ou tout lui est permis – Quand le peuple sénégalais interpelle son gouvernement, c’est Bigot qui intervient – Quand le peuple sénégalais dénonce les entreprises françaises, c’est encore Bigot qui intervient

Diplomate hors de la loi ou Gouverneur de la (colonie française) du Sénégal ?

Depuis son arrivée à Dakar le 16 juin 2016, Christophe Bigot, l’envoyé de Macron, se croit choisi pour remplacer Faidherbe. Il s’imagine en terrain conquis ou tout lui est permis, même l’impensable! Il joue le rôle de gouverneur, car un diplomate n’oserait jamais agir de la sorte. Christophe est le seul diplomate au monde qui a osé intervenir entre son Etat hôte et une société privée de son pays.

Qui ne se souvient de son commentaire très déplacé au lendemain de l’accident qui emporta Papis : « Tous les jours, il y a de nombreux morts sur les routes au Sénégal. Mais sauf erreur, l’autoroute est le moyen de transport le plus sûr ». Comme pour tenter de justifier l’accident ou de dégager les responsabilités d’Eiffage.

Je vous le rappelle, M. Bigot n’est pas l’avocat d’Eiffage, mais l’Ambassadeur Haut représentant de République Française au Sénégal. Les Sénégalais laissèrent cette insulte passer, car le silence semblait la réponse la plus appropriée, mais Christophe ne peut se priver de son jeu de rôle. Il est tantôt ambassadeur, tantôt avocat (du diable) des entreprises françaises au Sénégal, tantôt porte-parole même du gouvernement sénégalais.

Quand le peuple sénégalais interpelle son gouvernement, c’est Bigot (en son rôle de gouverneur de colonie) qui intervient. Quand le peuple sénégalais dénonce les entreprises françaises, c’est encore Bigot (en tant qu’avocat des entreprises ou porte-parole du gouvernement sénégalais) qui intervient.

Comme sur l’affaire Auchan, à propos de laquelle Bigot s’est permis de se prononcer: «Beaucoup de produits locaux sont vendus dans ces magasins. Donc, Auchan participe au développement de la production au Sénégal. Pour exemple, Auchan vend des produits agricoles !»

S’il aime les entreprises françaises à ce point, qu’il aille défendre Auchan qui est combattu chez lui ! Qu’il aille enfiler une robe d’avocat et représenter Bolloré devant la justice française.

On n’a point besoin de son avis ! À défaut, on se fera le plaisir d’exiger son rappel par Macron !

Amadou Dieng

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire