Dakar-Echo

Pour le ministre du Tourisme, la destination Sénégal est trop chère

TOURISTES_SENEGALLe ministre du Tourisme et des Transports aériens, Abdoulaye Diouf Sarr, a relevé le cherté de la destination Sénégal, soulignant que le gouvernement travaille à la rendre ‘’plus compétitive’’ du point de vue de son coût.

‘’La destination Sénégal est chère. Nous allons encadrer les acteurs privés, les soutenir faire en sorte faire qu’ils fassent leur métier dans les meilleures conditions et que la destination Sénégal soit une destination attractive’’, a dit M. Sarr, samedi à Toubacouta, lors de la cérémonie de lancement de la saison touristique 2014-2015.

‘’L’attractivité n’est pas seulement un concept mais une réalité économique’’, a-t-il soutenu. Selon lui, ‘’le Sénégal a besoin de s’ouvrir’’.

Sur la question de l’application de la mesure de réciprocité du visa aux touristes étrangers, M. Sarr a souligné que son département va faire tout ce qu’il faut pour que le visa ne soit pas encore un frein au développement du tourisme.

‘’Nous n’allons pas entrer dans un populisme pour dire que nous allons supprimer, mais nous allons faire en sorte que sa mise en œuvre ne freine pas le développement du tourisme’’, a-t-il expliqué, ajoutant que l’Etat veillera ce que l’investissement redémarre dans ce secteur  »en mettant en place tous les mécanismes financiers. »

Abdoulaye Diouf Sarr a expliqué que l’objectif de son département dans sa nouvelle politique est de  »faire du tourisme le premier maillon de notre développement ».

‘’Nous voulons également faire en sorte que le tourisme rivalise avec des secteurs porteurs comme la pêche et l’agriculture’’, a-t-il précisé.

Vers une campagne ‘’Xaam Sa Gox’’ pour promouvoir un tourisme local

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Abdoulaye Diouf Sarr, a annoncé samedi à Toubacouta (Fatick) le lancement en janvier prochain d’une grande campagne de sensibilisation intitulée ’’Xaam Sa Gox’’ (découvrir son terroir, en wolof) destinée à favoriser l’émergence d’un tourisme local dynamique.

‘’Nous avons constaté qu’en réalité le tourisme doit aussi reposer sur un tourisme local dynamique’’, a-t-il expliqué, lors de la cérémonie d’ouverture de la saison touristique 2014-2015.

‘’Nous allons nous appuyer sur les Sénégalais qui — il faut oser le dire — ne connaissent pas bien leur pays. Et ce sera pour nous l’occasion d’accompagner nos compatriotes à la découverte de leur terroir à travers la campagne Xaam Sa Gox ’’.

Il a souligné que les parlementaires  »ont demandé à être de la campagne de sensibilisation pour la découverte de nos terroirs ».

‘’Nous demandons à 20 entreprises du secteur d’identifier chacune dix de leurs cadres pour être de l’expédition. Nous invitons également les ministres du gouvernement, les cadres et directeurs nationaux de société à y prendre part’’, a-t-il lancé.

Il a estimé que le tourisme dynamique et durable  »doit aussi reposer sur un matelas de sécurité nationale qui nous permet de contenir les éventuels chocs exogènes mais sur une véritable citoyenneté des populations ».

Abdoulaye Diouf Sarr a invité les populations sénégalaises à cet effet à mettre du contenu dans la ‘’téranga’’ sénégalaise à l’égard des touristes.

‘’L’accueil, a-t-il souligné, est un point faible dans le dispositif touristique du Sénégal’’.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire