Dakar-Echo

Pour cause de tensions budgétaires, une redevance sur les postes de télévision à l’étude au Sénégal

Pour cause de tensions budgétaires, une redevance sur les postes de télévision à l’étude au Sénégal

C’est un secret de polichinelle de dire que l’état du Sénégal est confronté à des difficultés de trésorerie avec une baisse des recettes de l’ordre de 115 milliards de francs CFA et qu’elle cherche de l’argent partout quitte à mécontenter davantage les sénégalais.

Ces tensions de trésorerie auxquelles le gouvernement sénégalais est confronté constituent un mal pour un bien, selon le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.

Le FMI et la Banque Mondiale pressent l’état du Sénégal de renflouer les caisses au plus vite. Pour combler ces trous de trésorerie et toutes les promesses inhérentes à la campagne présidentielle de 2019, le gouvernement envisagerait d’instaurer une redevance sur tous les postes de télévision ainsi qu’une augmentation de la taxe sur les carburants sous couvert de lutte contre la pollution. 

Cette redevance serait effectuée sur tous les appareils détenus par les particuliers et les professionnels sur au moins un poste de télévision selon la note confidentielle que nous avons pu consulter.

Diverses autres taxes dont une sur les produits pétroliers dont le carburant serait également à l’étude. L’augmentation du prix de l’essence à la pompe qui représente 20 % des recettes de l’état du Sénégal. L’objectif c’est que ces recettes soient portées entre 25 et 30 % mais …après l’élection présidentielle.

Les recettes fiscales attendues sont estimées à plus de 85 milliards selon la note. 

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire